De nouveaux styles 3D pour le Progetto M35 mod. 46 et l'AMX 50 B

Commandants !

Avec l'arrivée de la mise à jour 1.7.1, et uniquement pour la durée de cette mise à jour, deux nouveaux styles 3D sont disponibles en jeu en échange de pièces d'or ! Un pour le VIII Progetto M35 mod. 46 et un autre pour le X AMX 50 B , chacun unique en son genre.

Étudions le char moyen italien et le char lourd français pour comprendre pourquoi l'un est orné de casques à plumes noires, et l'autre d'une échelle en bambou apposée sur le flanc.

Les nouveaux styles sont disponibles en jeu dans Apparence -> Styles prédéfinis jusqu'à l'arrivée de la mise à jour 1.8.

L'élite italienne

Les casques ornés de plumes noires que l'on peut voir sur l'avant de la tourelle sont ceux portés par les bersagliers, des soldats de l'unité d'élite de l'Armée de terre italienne.

A l'origine, ils furent créés par le Général Alessandro La Marmora en 1836 pour servir l'Armée du royaume de Sardaigne. Les bersagliers étaient au départ entraînés pour devenir des tireurs de précision et des soldats coriaces. Ils étaient facilement reconnaissables grâce aux chapeaux à bord large et ornés de plumes de grands tétras qu'ils portaient. Il existe une version dotée de plumes protégeant l’œil droit du tireur du soleil, mais avec le temps, porter ces plumes devint une tradition.

Arme de deux Guerres mondiales

Sur le côté droit des garde-boues du char, on peut remarquer des boîtes contenant le M38 Carcano Moschetto.

Lors de la création de ce fusil, le concepteur, Salvatore Carcano, usa de son expérience avec les meilleurs modèles de fusils étrangers de l'époque : le Mauser M1889 et le Mannlicher M.90. Le nouveau fusil fut testé par les unités d'élite de l'Armée italienne : les bersagliers et les Alpins. Les tireurs expérimentés apprécièrent tellement ce fusil qu'ils l'adoptèrent en service et, pendant la Première et la Seconde Guerre mondiales, il fut utilisé par l'Armée italienne.

L'Afrique comme symbole de la valeur italienne

La présence de motifs africains est un autre trait de ce style. Jusqu'en 1941, on pouvait trouver l'administration territoriale de l'Afrique orientale italienne sur la carte du monde. Les Italiens avaient l'intention d'y rester longtemps mais la Seconde Guerre mondiale en a décidé autrement.

Les troupes italiennes ont souffert d'une notoriété peu flatteuse pendant cette guerre, mais il y eut certaines exceptions comme la Division blindée Ariete. Nombre de ses soldats se sont montrés courageux lors de la seconde bataille d'El Alamein contre les Britanniques.

L'attaque désespérée d'une douzaine de chars L13/40 sous le commandement de Luigi Arbib Pascucci, au cœur de la 8e brigade blindée britannique approchante, en est un exemple marquant. Ils réalisèrent l'impossible : forcer les Britanniques à battre en retraite.

Mais finalement, la différence en nombre et en qualité des véhicules prévalut et tous les assaillants furent éliminés. Lors des batailles suivantes la division fut cernée et entièrement détruite. Plusieurs véhicules et une escouade de bersagliers parvinrent à s'échapper de l'encerclement.

La Division Ariete II nouvellement formée empêcha le Roi et le gouvernement italiens d'être capturés par les Nazis, en défendant Rome contre les offensives de la 3e Panzergrenadier-Division allemande qui encerclait la ville.

Trophée dangereux

Dans World of Tanks, le Progetto M35 mod. 46 est un vrai prédateur ! Son canon précis et sa grande mobilité lui permettent de traquer et d'abattre rapidement ses proies. La troisième composante de ce style souligne ces compétences. Certains de ses détails montrent que le chef de char de ce véhicule est prêt à combattre même le plus dangereux des prédateurs.

Premièrement, il s'agit du crâne d'un buffle d'Afrique, un des trophées du prétendu « Big five ». Et même le plus dangereux d'entre eux ! Le buffle attaque généralement le premier sans sommation et lorsqu'il est blessé, il charge dans tous les cas sans exception. De nombreux chasseurs sont morts en quête de l'un d'entre eux.

Le choix du chasseur

Pour qu'une chasse soit fructueuse, vous avez besoin d'une arme puissante et fiable. Ici, elle se trouve derrière la tourelle. La Davide Pedersoli 1886, une carabine à levier de sous garde utilisant des munitions .45-70 Government, était un des calibres de fusil les plus puissants au moment de sa conception. Le mécanisme de levier de sous garde garantissait une grande vitesse de tir, ce qui rappelle aussitôt le canon du Progetto M35 mod. 46 et son barillet. Muni d'un tel canon, le Progetto M35 mod. 46 peut même pourchasser un Maus, le monstre majeur de World of Tanks.

Faire appel aux esprits des Batailles aléatoires

Et évidemment, obtenir la faveur des esprits est un atout indispensable pour qu'une chasse soit couronnée de succès. C'est pourquoi plusieurs masques africains sont fixés sur la tourelle. Ils sont utilisés en Afrique depuis des temps immémoriaux lors de nombreux rituels, tels que certaines danses exécutées avant une chasse ou une bataille. Lorsqu'ils sont chargés d'énergie positive, les masques peuvent porter chance. Ainsi fixés au véhicule, il se peut qu'ils obtiennent les faveurs des esprits des Batailles aléatoires !

Style pour « Hellish Disco in the Jungle »

Le nom du style Rhinocéros de Java a été sciemment choisi. On ne les voit que très rarement dans la nature. Le rhinocéros de Java est au bord de l'extinction, et des six prototypes de chars lourds français, un seul (l'AMX-50 Surbaissé) subsiste encore. On peut le trouver au musée des blindés dans la ville de Saumur.

Ce nouveau style s'inspire de la guerre d'Indochine durant laquelle les troupes françaises durent combattre dans une jungle impénétrable. Une chaleur infernale, des insectes par milliers, des reptiles venimeux... Dans de telles conditions, un char devient une maison et une forteresse. Si l'AMX 50 B avait été envoyé pour des essais en pleine jungle, il aurait probablement ressemblé à ça.

D'ailleurs les américains eux-mêmes désignèrent ces conditions de combat comme « a hellish disco in the jungle », « une discothèque infernale dans la jungle », après avoir remplacé les Français au Vietnam.

Un camouflage utile

Un filet de camouflage est tendu au-dessus du haut de la tourelle de l'AMX 50 B et il permet de se dissimuler, de se protéger contre le soleil brûlant et d'empêcher une éventuelle grenade de pénétrer par la trappe ouverte. De telles solutions sont souvent utilisées pour les chars modernes, comme le camouflage de la compagnie Saab Barracuda pour l'armée américaine.

Un cadeau de l'Oncle Sam

Pendant la guerre d'Indochine, les Français étaient activement soutenus par les Britanniques et les Américains. Ces derniers fournirent le M20, un canon sans recul, mis en service en 1945. Les Américains l'ont utilisé avec succès contre les Japonais.

Plus tard, les Français s'en sont également servi. Il s'avéra être un excellent choix pour détruire les postes de tir ennemis en terrains montagneux et vallonnés. Le canon sans recul M20 était monté sur tous les véhicules, mêmes les motos.

Les équivalents chinois du M20 (le Type 52 et le Type 56) ont été vendus dans le monde entier et sont toujours populaires aujourd'hui au sein des pays du tiers monde.

Trophées utiles

Les joueurs attentifs auront pu remarquer les pelles-pioches allemandes installées sur le véhicule. Le fait est qu'après la Seconde Guerre mondiale, les véhicules allemands et les canons automoteurs furent utilisés par l'armée française à bon escient.

Nous avons nous-mêmes vérifié

Une échelle sur le véhicule est un élément purement historique. On peut voir ces échelles sur des photographies de chars lourds allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Les concepteurs du style, ayant étudié le véritable AMX 50, ont testé et noté que monter à bord d'un tel véhicule sans échelle peut s'avérer problématique.

Fermer