Qu'est-ce qui rend le blindage espacé si efficace ?

DÉFINITION | FONCTION | DEPLOIEMENT | ESSAYEZ LE BLINDAGE ESPACÉ AUJOURD'HUI

Commandants !

Vous avez probablement aperçu les plaques supplémentaires montées sur un certain nombre de véhicules du jeu. Mais vous êtes-vous déjà demandé à quoi elles servaient ? Et bien pour répondre à votre question, voici ce que l'on sait de ce que l'on appelle communément le blindage espacé. C'est principalement un blindage supplémentaire qui réduit l'impact des projectiles tout en économisant en poids et en coût.

Alors d'où vient-il, quelles sont ses performances et où est-il utilisé ? Avec le VII IS-2 shielded actuellement en vente dans la Boutique premium, nous avons pensé que ce serait le moment idéal pour nous pencher sur le blindage espacé. Poursuivez votre lecture, fans de chars !

 


Définition

Le blindage espacé désigne au moins deux plaques de blindage légèrement espacées et représentant environ 10 % du poids total du blindage. La plaque la plus fine, souvent faite d'acier ou de caoutchouc, est généralement soudée ou vissée sur le côté du véhicule, principalement près des chenilles, sur le devant ou les côtés du char, ou là où sont entreposées les munitions, afin de protéger un maximum les zones les plus vulnérables.

À gauche : l'Excelsior (en jeu) À droite : l'IS-2 shielded (en jeu)


Fonction

Reduction du pouvoir pénétrant des projectiles
Le principal objectif de la plaque fine est d'absorber la majeure partie de l'impact d'un projectile à une certaine distance du blindage principal, empêchant ainsi la détonation de le percer. L'espace creux entre les plaques accroît le temps de déplacement de l'obus et réduit ainsi son pouvoir pénétrant. Même 5 cm de blindage espacé est suffisant pour réduire l'efficacité d'un projectile.

Inclinaison
Lorsqu'il est incliné, le blindage additionnel réduit la force des obus antichars ou autres obus en les déviant ou en les brisant. À l'inverse, lorsque le blindage n'est pas incliné, il renforce la protection car les projectiles explosifs détonent sur le blindage espacé avant d'atteindre le blindage principal. L'angle le plus efficace se situe approximativement entre 60 et 65 degrés, ou 300 degrés face à des obus AP (Armor Piercing).

« Placer une plaque de 2,5 à 5 cm d'épaisseur face à un blindage de 15 cm réduit la distance à laquelle la cible peut être détruite de 2 650 mètres à 320 mètres ! ».

- Document sur le blindage espacé présenté lors de la deuxième conférence du Laboratoire de recherches balistiques, Terrain d'essai d'Aberdeen, Maryland, 27-29 novembre 1950

Économies de poids et de coût
Le blindage espacé est le plus efficace lorsque la plaque la plus exposée casse le projectile entrant. Le dispositif de blindage espacé peut faire économiser entre 10 et 50 % en coût et en poids comparé à un blindage solide, et ce avec un impact négligeable sur la protection générale du véhicule. Ce nombre varie selon l'inclinaison, le type de pénétration et d'autres facteurs.

À gauche : le M48A2 Räumpanzer (en jeu) À droite : le T-34 shielded (en jeu)


Déploiement

Une longueur d'avance pour les Allemands
Les Allemands furent les premiers à utiliser du blindage espacé lors de la Première Guerre mondiale sur le Schneider CA1 et les chars Saint-Chamond. Mais le blindage espacé devint de plus en plus courant au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands l'installant au fur et à mesure sur les chars, les véhicules d'assaut et l'artillerie motorisée en leur apposant des plaque fines soutenues par des crochets le long de la caisse et de la tourelle. Cela renforça la résistance du blindage contre les différents armements antichars des Alliés : mitrailleuses anti-chars, obus APCR (Armor Piercing Composite Rigid) ou obus HEAT (High Explosive Anti Tank).

« Une note du QG sur les forces armées et mécanisées datant du 25 janvier 1944 fait état d'écrans de treillis mécaniques sur les chars Pz.Kpfw. IV allemands et de leur bonne résistance contre les obus HEAT et les mines ».

- Document sur le blindage espacé présenté lors de la deuxième conférence du Laboratoire de recherches balistiques, Terrain d'essai d'Aberdeen, Maryland, 27-29 novembre 1950

À gauche : le Panzer III avec un blindage espacé. Crédit photo : Bundesarchiv_Bild_101I-219-0595-23,_Russland-Mitte-Süd
À droite : le Schneider CA1

Le Théâtre du Pacifique
Les Alliés installèrent également leur propre blindage espacé en tant que modification de terrain. Par exemple, le M4 Sherman était doté de blindage espacé pour prévenir des obus 47 m APC des Japonais dans le Pacifique. La plaque de calibre 1/10 démantelait une partie de l'obus, qui s'écrasait alors contre le métal et échouait souvent à pénétrer le blindage principal. Fort de ces excellents résultats, les Alliés projetèrent d'installer des plaques d'acier sur les chars servant dans le Pacifique. Cependant, la fin officielle de la guerre au Japon, connue sous le nom de V-J Day, advint avant l'usage généralisée du blindage espacé.

Chars de combat modernes
Aujourd'hui, la plupart des chars de combat modernes, comme le Leopard 2, le T-72B ou d'autres chars légers avancés, utilisent le blindage espacé avec un blindage NERA amélioré. Ce blindage réactif aux explosions est relativement peu onéreux, facile à installer et peut efficacement contrôler les ondes de choc afin de minimiser l'impact des obus.

Engin spatial
Le blindage espacé est même utilisé lors de la conception d'engins spatiaux afin de protéger la machine des débris, des particules et des fragments de météorite dans l'espace.

À gauche : le char de combat principal T-72B. Crédit photo : Marshall Bagramyan
À droite : le Leopard 2 doté de blindage espacé. Crédit photo : Bundeswehr/Modes


Les écrans sont-ils efficaces dans le jeu ? Testez le blindage espacé en jeu aujourd'hui

Prêt à tester le blindage espacé par vous-même ? Déployez-vous et montrez l'étendue de votre talent sur le champ de bataille. Découvrez ci-dessous quelques-uns des véhicules du jeu dotés de blindage espacé. Lequel essaierez-vous en premier ?

En termes de caractéristiques, l' VII IS-2 shielded est semblable à l' VII IS recherchable de l'Arbre technologique. Cependant, en raison du poids de ses écrans, le char manque quelque peu de mobilité. Alors, à quoi ces écrans servent-ils ?

En fait, les écrans peuvent protéger le véhicule des obus HEAT et réduire les dégâts des obus explosifs. Les écrans offrent un bon avantage sur les ennemis dépourvus d'obus APCR. L'écran est épais de 5 mm seulement, mais cela reste suffisant pour stopper l'obus HEAT d'un VII SU-152 .

À gauche et à droite : l'IS-2 shielded (en jeu)


A bientôt sur le champ de bataille, Commandants ! En avant !

Fermer