Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Le char du mois : le Marder II

La Seconde guerre mondiale a changé à jamais la façon de faire la guerre. Outre le concept de guerre d’usure, un nouveau moyen de se battre a vu le jour : les chars.  Et dès l’instant où les chars sont entrés sur le champ de bataille, on a aussitôt cherché des moyens de se débarrasser des engins de l’ennemi. C’est pour cela que les chasseurs de chars ont été créés.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser plus particulièrement à l’un d’entre eux, un modèle développé par l’armée allemande : le Marder II.

Ce chasseur de char allemand de la Seconde Guerre mondiale est basé sur un châssis de Panzer II.

Un des principaux avantages de cette machine est sa bonne mobilité et sa capacité à parcourir du terrain. Le moteur avait près de 140 chevaux, et pouvait franchir à peu près n’importe quoi.  La vitesse maximale était de 50km/h,  et le rapport puissance/poids était de 12 à 13 chevaux par tonne. Il y a eu deux versions principales du véhicule.

Le SdKfz 132 était basé sur le Panzer II Ausf. D et E, appelé Flammenpanzer II. Cette machine était armée des canons F-22 Modèle 1936 de 7.62 cm pris aux Soviétiques (renommés par les Allemands Pak36(r) de 7.6 cm) rechambrés pour tirer les cartouches allemandes Pak40, qui augmentaient sa pénétration. Près de 201 chars ont été modifiés de cette façon.

Le SdKfz 131 était basé sur le Panzer II Ausf. A, B, C, dont la production avait cessé à l’époque, et le nouvellement produit Ausf. F. Il était armé de canons allemands Pak 40 de 75mm. L’appareil possédait un compartiment plus large et une silhouette légèrement plus petite. A ce jour, 651 chars SdKfz 131 ont été produits.

Le Marder a prouvé ses capacités de machine de guerre. Malgré son faible blindage, son manque de protection contre les tirs d’artillerie (casemate ouverte à l’arrière et sur le dessus) et sa silhouette désavantageuse (car très grosse), il était très efficace pour son rôle principal : les embuscades et les actions défensives.

Les Marder II ont été utilisés entre 1941 et 1944.

À présent, parlons du char tel qu’il apparaît en jeu.

Les trucs, astuces et tactiques du Marder II

Commençons par les inconvénients du Marder II:

  • Blindage léger
  • Casemate ouverte
  • Pas de tourelle

Et c’est tout !

Maintenant, ses avantages :

  • Manœuvrable
  • Grand angle de tir du canon
  • Canon puissant (7.6 cm PaK 36(r))
  • Grande portée de vue (460 m)

Mais les données des documents ne nous expliquent pas tout. Pour pouvoir apprécier pleinement les bénéfices de ce petit tueur vous devez l’essayer en jeu. Voici quelques tactiques pour exploiter tout son potentiel.

Camouflage

Le Marder est assez petit et possède donc une grande capacité de camouflage. Vous pouvez bien entendu l’augmenter en entraînant votre équipage pour le camouflage ou en installant un filet de camouflage. Avec cet équipement, vous pouvez rester caché derrière d’épais buissons en toute sécurité, en vous en remettant à vos coéquipiers pour détecter les ennemis pour vous. 

Hidden Marder

Portée de vue

La portée de vue de  460 m est exceptionnelle pour un char de rang III, et si vous combinez cela à d’autres dispositifs optiques, vous pouvez être un scout redoutablement efficace.  Ce chasseur de chars peut profiter pleinement des bénéfices du télescope binoculaire. Si vous êtes plutôt surclassé, vous pourrez apporter à votre équipe un avantage non négligeable sans même vous servir de votre canon.

view range

Canon

Avec une pénétration moyenne de 118 pour son meilleur canon, le Marder II peut perforer le blindage de la plupart des chars. Si certains rang V et VI peuvent poser un problème en les attaquant de face, aucun ne résiste par les flancs ou l’arrière. La précision peut être améliorée, mais vous pouvez toujours tirer depuis une longue distance avec votre temps de recharge rapide. 

Tactiques de base

Il existe de nombreuses façons de jouer le Marder II et vous devez trouver votre propre méthode.

Cependant,  il y a quelques techniques de base à connaître : 

Au début de la bataille, vous devez choisir soigneusement votre position. Indépendamment de votre position dans l’échelle de votre équipe, vous devez trouver un endroit comprenant des abris (buissons) avec une vue dégagée.     

Marder

Une fois en place, fondez-vous dans le décor. Tirez sur les ennemis qui arrivent, mais faites attention à vos trajectoires : elles renseignent sur votre position. D’un autre côté, vous rencontrerez généralement des chars de plus faible portée de vue que vous ; alors essayez de conserver une distance suffisante entre vos ennemis et vous. S’ils viennent trop près, il faudra avoir songé à une position de repli à couvert. Idéalement, vous devriez avoir des chars légers ou moyens pour couvrir vos flancs et vos arrières pour ne pas être encerclé par les chars légers ennemis.

 Une fois les ennemis les plus rapides éliminés, vous pouvez passer à la chasse des forces principales, généralement les chars lourds. Comme ils peuvent être imposants, la visibilité est votre avantage. Les KV-2 sont particulièrement  lésés sur ce point. Leur portée de vue faible vous permet une grande sécurité. Ils présentent également une grande cible pour vous. Il vous suffit de trouver une position d’où vous pouvez toucher leur blindage latéral et les KV sont finis.

Quand les forces principales de l’ennemi sont vaincues, vous pouvez encore changer de rôle : fusil d’assaut. Le Marder possède une faible armure, ce qui le rend rapide et agile, avec une vitesse de rotation de la caisse élevée limitant les risques au corps à corps. Si vous acceptez le défi, vous pouvez même prendre la direction de votre équipe en utilisant votre portée de vue supérieure pour détecter les ennemis cachés. Si vous préférez un jeu plus sûr, vous pouvez attendre la seconde vague d’assaut, en aidant les chars du premier rang par vos tirs.

A tout moment, cependant, rappelez-vous que vous êtes vulnérable. Ne prenez pas de risques inutiles et évitez une confrontation directe avec vos ennemis quand c’est possible.

 

Bon jeu !

Fermer