Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Le char du mois : le Cromwell


L'arbre technologique britannique est le dernier à avoir rejoint le monde de World of Tanks. De nombreux joueurs l'attendaient avec impatience, à commencer par les Anglais eux-mêmes. Comme toutes les nations du jeu, les chars britanniques possèdent des forces et des faiblesses bien à eux, qui en font des véhicules particulièrement intéressants. Pour janvier, nous avons choisi l'un des chars britanniques les plus légendaires, le Cromwell.

Pendant tout le mois, du 1er janvier à 07h30 CET (06h30 GMT) jusqu'au 30 janvier à 07h CET (06h GMT), vous pourrez profiter d'un bonus de 30 % de crédits supplémentaires si vous pilotez le Cromwell, un char moyen britannique de rang VI.

 

 

Rappel historique :

En 1940, l'armée britannique avait désespérément besoin de chars croiseurs lourds. La puissance de feu et le blindage des chars Crusader et Covenanter étaient insuffisants pour affronter les forces de l'Axe. C'est pourquoi le Ministère britannique de l'approvisionnement commanda un char plus lourd qui ne souffrirait pas des problèmes de conception des modèles précédents.

Parmi les modifications demandées, on trouvait : un canon plus lourd (le 6 Pounder), un moteur plus puissant qui permettrait au char d'atteindre une vitesse de 38 km/h ou plus et un blindage frontal d'une épaisseur minimum de 75 mm, tout cela pour un poids inférieur à 24 tonnes. La première société à répondre à la requête fut Vauxhall Motors, qui proposa le char A23, une sorte de Churchill en plus petit. Au même moment, Nuffield Mechanizations and Aero fit une autre proposition basée sur le Crusader, avec un moteur Liberty. Ce prototype fut finalement baptisé A24 Cavalier. Alors que Nuffield Mechanizations and Aero produisait les premiers prototypes, Leyland Motors, une société qui participait à la fabrication du Covenanter et du Crusader, mit au point un modèle similaire au Crusader, mais équipé d'un moteur d'avion Rolls Royce Merlin modifié pour les chars et rebaptisé Meteor. Malheureusement, ces moteurs étaient également requis pour la production aéronautique, considérée comme prioritaire par rapport à la production de chars. En conséquence, on demanda à Leyland Motors de créer un modèle alternatif basé sur le moteur Liberty. Les véhicules équipés du moteur Liberty furent baptisés « A.27 (L) Centaur-Liberty engine », l'appellation « A.27 (M) Cromwell-Meteor engine » étant réservée aux modèles équipés d'un moteur Meteor.

Les chars Centaur furent principalement utilisés pour l'entraînement et ne participèrent pas aux combats; Seul les Centaur Mark IV, conçus comme des chars de soutien rapproché dotés de canons Howitzer au lieu des 6 Pounder, combattirent et fournirent un soutien aux débarquements du jour J avant de débarquer à leur tour sur les plages le 6 juin 1944.

Photo d'un Centaur près du pont Pégase

Le Centaur était grosso modo identique à un Cromwell, à l'exception du moteur et de la transmission. Les Centaur étaient également conçus pour pouvoir être équipés de moteurs Meteor, au cas où ils deviendraient disponibles en plus grande quantité. Certains de ces chars furent convertis en 1943 et renommés Cromwell X.

En 1941, deux chars Crusader furent convertis et équipés de moteurs Meteor (en lieu et place de leurs moteurs Liberty) à des fins de test. De légères améliorations furent apportées à ce char, et le développement de l'A27 était toujours en cours. Le premier prototype en acier doux fut livré le 1er mars 1942, à peu près au moment où fut lancée la production du Cavalier, et trois mois avant le modèle pilote du Centaur. Deux autres modèles pilotes, sur lesquels des problèmes mineurs affectant l'embrayage, les vitesses et le refroidissement avaient été corrigés, furent livrés avant la fin 1942. La production des chars Cromwell débuta en janvier 1943.

En 1941-42, le règlement officiel exigeait qu'un char soit équipé d'une bonne arme antichar, et le 6 Pounder répondait à ce besoin. Cependant, l'expérience des combats en terrain découvert en Afrique avait démontré que des chars affrontaient rarement d'autres chars durant des manœuvres de percées, et qu'ils se trouvaient le plus souvent confrontés à des cibles vulnérables comme des canons antichars ou des fantassins. Cette situation nécessitait un armement possédant de meilleures capacités explosives, et une requête fut émise pour obtenir un canon semblable au 75 mm américain polyvalent qui équipait le Sherman. La politique de production changea le 3 janvier 1943, quand l'état-major décréta que la plupart des chars moyens devaient être équipés d'armes capables de tirer des obus explosifs et perforants. Ils lancèrent immédiatement la production d'un canon de 75 mm capable d'utiliser les munitions américaines. Les modèles équipés de ce canon furent baptisés Cromwell Mk IV. Les premiers véhicules de ce type furent livrés prêts à l'usage en novembre 1943, mais ils souffraient de graves défauts qui ne furent corrigés qu'en mai 1944.

Les chars Cromwell étaient les principaux chars de combat de l'armée britannique durant les années 1944-45, avec les M4 Sherman américains. Hélas, le canon de 75 mm pêchait déjà en termes de puissance de feu comparé aux canons des chars allemands comme le Panther et les dernières versions du PzKpfw IV. De toutes les versions du Cromwell, la Mk IV équipée du canon de 75 mm fut la plus produite, et ce malgré ses défauts.

La production des chars Cromwell prit fin en 1945. La technologie utilisée pour le blindage du Cromwell, qui reposait entièrement sur le soudage des plaques de blindage, était très novatrice pour l'époque et simplifiait la production de chars à grande échelle.

Le développement du Cromwell déboucha sur la création du A30 Challenger, doté d’un châssis de Cromwell rallongé avec une roue supplémentaire de chaque côté, d'un canon 17 Pounder à la puissance de feu comparable à celle du célèbre Sherman Firefly et du canon antichar lourd FV4101 Cromwell, plus connu sous le nom de Charioteer, un chasseur de chars équipé d'un énorme canon de type 20 Pounder.

Le Cromwell dans World of Tanks :

Dans World of Tanks, le Cromwell est un char moyen de rang VI accessible dans l'arbre des recherches britannique. Il s'agit d'un véhicule très intéressant qui demande une certaine initiation. Il est très spécial à bien des égards, avec de gros atouts mais également de sérieux points faibles qui peuvent être facilement exploités contre les pilotes inexpérimentés.


 

Commençons par jeter un coup d’œil aux spécifications générales de ce char.

La vitesse

Le Cromwell peut atteindre une vitesse maximale de 64 km/h, ce qui en fait le char le plus rapide de son rang. Comparé aux autres chars moyens de rang VI, ses performances sont exceptionnelles. En comparaison, le M4AE38 Sherman, le char moyen américain le plus rapide, est limité à 48 km/h. Le char moyen soviétique de rang VI est un peu plus rapide et peut atteindre 54 km/h. Le véhicule le plus rapide du rang VI, potentiellement capable de faire la course avec le Cromwell, est le VK 3001 (P), un char moyen allemand capable d'atteindre 60 km/h... ce qui fait quand même 4 km/h de moins ! Les Français n'ont pas de char moyen de rang VI, mais ils possèdent tout de même dans la branche moyenne l'AMX 12t, un char léger capable d'atteindre 60 km/h, comme le VK 3001 (P). Vous l'aurez compris, le Cromwell est imbattable en termes de vitesse.

 

Le blindage du châssis

Hélas, cette vitesse se paie cher. Le blindage du châssis ne fait que 64 mm à l'avant et 32 mm sur les flancs et à l'arrière. Mais est-ce vraiment faible pour un char moyen ? Il suffit de jeter un coup d’œil aux autres chars du même rang pour conclure qu'il n'en est rien. Le T-34-85 soviétique possède 21 mm de moins de blindage frontal, et à peine plus de blindage arrière et latéral. Dans l'arbres des recherches allemand, le VK 3601 (H) et le VK 3001 (P) possèdent un blindage plus conséquent, mais le blindage du VK 3001 (H) est nettement plus faible. Le célèbre M4A3E8 américain possède en réalité 1 mm de blindage frontal en moins. Le Jumbo, par contre, en possède beaucoup plus (101 mm de blindage frontal avec une inclinaison très correcte). Jusqu'ici, tout va bien, mais il y a toujours un « mais ». Contrairement à celui du T-34/85 et du M4A3E8, le blindage du Cromwell n'est pas incliné. Cela contribua certes à réduire la taille du char, mais cela signifie également que les chances de rebond des obus ennemis sont limitées. En fait, le seul char moyen de rang VI à afficher un blindage frontal moins performant est le VK 3001 (H) qui, contrairement au Cromwell, ne dispose même pas d'un blindage potable sur sa tourelle. Ne vous imaginez pas pouvoir l'emporter sans stratégie, même contre des chars de rang V !

 

L'équipage

L'équipage standard du Cromwell comporte cinq membres : le chef de char, le tireur, le pilote, l'opérateur radio et le chargeur. Ce type d'équipage est identique à celui de tous les autres chars moyens de rang VI et permet de développer diverses compétences et aptitudes par la suite.

 

Configuration des éléments :

La suspension

Nom de l'élément

Charge max (t)

Vitesse de rotation (°/s)

Poids (kg)

A27L

28

34

6 500

A27M

29,5

36

6 500

La suspension est une amélioration nécessaire pour ce véhicule. Sans la suspension améliorée, ce char ne pourra pas adopter la configuration optimale et sa vitesse de rotation sera diminuée de 2 degrés/s. Il s'agit donc d'une amélioration importante et nécessaire pour un char qui se déplace à si vive allure.

 

Le moteur

Nom de l'élément

Puissance moteur (ch)

Probabilité d'incendie à l'impact

Poids (kg)

Nuffield Liberty Mk. V

410

20 %

383

Rolls-Royce Meteor

600

20 %

744

Rolls-Royce Meteor Mk. IVB

650

20 %

744

Le moteur de base du Cromwell est l'une des principales faiblesses de la version standard de ce char. Sa puissance ne suffit ni à gravir les collines, ni à accélérer correctement sur terrain plat. Atteindre sa vitesse maximale est difficile, voire impossible si l'on rencontre la moindre bosse ou le moindre dénivelé.

En remplaçant le moteur de base par le Meteor, sa puissance augmente pratiquement de 50 % et il devient possible d'utiliser le plein potentiel de ce char. Gravir des collines ou prendre des virages ne provoque plus de grosses pertes de vitesse et le véhicule devient dans l'ensemble bien plus agile.

Le moteur optimal n'apporte que de modestes améliorations par rapport au Meteor normal. Il apporte un gain de puissance de 50 chevaux, ce qui permet au char de passer les bosses avec encore plus d'aisance, mais si on considère l'accélération et la vitesse maximale de ce véhicule, il pourrait devenir plus difficilement contrôlable. Vous pourriez fréquemment vous égarer si vous ne roulez pas prudemment.

 

La radio

Nom de l'élément

Portée radio (m)

Poids (kg)

WS No. 19 I

400

40

WS No. 19 Mk. II

450

40

WS No. 19 Mk. III

550

40

La radio est un élément essentiel pour un char rapide et agile comme le Cromwell. Comme nous l'avons déjà précisé, il s'agit du char moyen le plus rapide de son rang, et de l'un des véhicules les plus rapides en général. Ce type d'avantage permet de passer rapidement d'un flanc à l'autre et d'intervenir en fonction des besoins, mais encore faut-il savoir qui a besoin de votre aide !

Il est essentiel d'obtenir la meilleure radio possible (Mk. III) pour ce char, sous peine de ne pouvoir exploiter correctement ses atouts.

 

La tourelle

Nom de l'élément

Blindage (avant/flancs/arrière en mm)

Vitesse de rotation (°/s)

Portée de vue (m)

Poids

Canons compatibles

Mk. VIIIA1

76/63/56

48

360

5 000

QF 6 Pounder Mk. III
Canon 6 Pounder Mk. V (L/50)
Howitzer 3,7 pouces

Mk.VIIIAIV

76/63/56

48

360

5 000

Tous les canons compatibles avec le Mk. VIIIA1, plus :
canon de 75 mm Mk. V
75 mm Vickers HV

On voit d'emblée que la seule différence entre les statistiques des tourelles réside dans la liste des canons compatibles. Même sur un plan visuel, les tourelles sont presque identiques, avec seulement de légères différences en termes de forme du viseur. La tourelle de base est légèrement plus imposante à cause d'un conteneur monté à l'arrière. L'amélioration de la tourelle est nécessaire pour utiliser les canons de 75 mm, mais il s'agit également de l'un des éléments nécessaires pour développer le prochain char, ce qui signifie qu'il n'est pas possible d'éluder cette étape de l'évolution du char si l'on souhaite débloquer le Comet.

 

Le canon

Nom de l'élément

Cadence de tir (coups/min)

Pénétration moyenne (mm)

Dégâts moyens (points de structure)

Dispersion à 100 m (m)

Vitesse de visée (s)

Poids (kg)

QF 6 Pounder Mk. III

26,09

105/170/39

75/75/100

0,41

 

1,9

400

Canon 6 Pounder Mk. V (L/50)

26,09

110/180/30

75/75/100

0,39

1,9

450

Howitzer 3,7 pouces

8,57

47/110

370/280

0,53

2,3

393

canon de 75 mm Mk. V

20

91/144/38

110/110/175

0,41

1,9

500

75 mm Vickers HV

15,38

 

145/202/38

135/135/175

0,36

2,3

591

*Toutes les statistiques affichées correspondent à un char sans équipement supplémentaire et doté d'un équipage à 100 %, sans aucune compétence ou aptitude sélectionnée.

Il n'y a pas grand-chose à dire sur le canon de base de ce véhicule, si ce n'est qu'il donne l'impression de tirer avec un jouet. Il inflige des dégâts très insuffisants et sa pénétration est trop faible pour qu'il soit une option viable en combat. Cependant, les meilleurs canons de ce véhicule sont pour leur part très puissants. Les deux choix les plus prisés des joueurs sont le Howitzer 3,7 pouces, capable de tirer d'épatantes munitions explosives, et le Vickers HV de 75 mm. Ces deux canons sont excellents et le choix dépend principalement du style de jeu. Si vous aimez garder vos distances avec l'ennemi, utiliser le Howitzer n'est peut-être pas une bonne idée en raison de sa faible précision, mais pour les combats rapprochés et les escarmouches, il s'en tire superbement bien. 

 

Astuces de jeu :

 1. Regardez la carte, aidez vos ennemis et ne vous laissez pas impressionner par les longues distances.

Les pilotes de Cromwell doivent se souvenir qu'ils conduisent un véhicule extrêmement rapide et agile qui est presque capable de voler. Grâce à son excellent moteur qui leur permet d'atteindre très rapidement sa vitesse de pointe, le Cromwell s'impose comme l'un des véhicules de soutien ultimes, capable de frapper d'un côté puis de l'autre de la carte en un instant.

2. Restez mobiles mais ne vous déplacez pas en ligne droite. La vitesse ne sera votre alliée que s'il est difficile de prédire vos mouvements.

 Le blindage du Cromwell n'est pas épais et il est assez facile à pénétrer, surtout sur les flancs et l'arrière. Si vous restez statique, vous risquez fort d'être détruit. D'un autre côté, tenter d'atteindre un véhicule qui zigzague à 60 km/h est tout sauf une tâche aisée. Rares seront vos adversaires capables de vous atteindre si vous vous déplacez judicieusement. Il est facile d'atteindre un char qui avance en ligne droite, même quand il est rapide. Il suffit d'ajuster légèrement son tir en prenant en compte la vitesse du véhicule ciblé.

3. Face à un ennemi plus puissant, servez-vous de votre agilité plutôt que de vous reposer sur votre blindage.

Comme indiqué plus haut, votre blindage n'est pas une défense viable. Face à des ennemis plus lents et plus lourds, tâchez d'utiliser votre vitesse à votre avantage. Encerclez votre ennemi, tournez-lui autour et n'hésitez pas à fuir quand ce sera nécessaire. Tout ceci est facile à réaliser avec un char comme le Cromwell, qui brille par son accélération et sa maniabilité. Il devrait être très facile de détruire les chasseurs de chars en procédant de cette manière. Le Cromwell est également un char d'une largeur assez faible, ce qui peut s'avérer pratique si vous devez fuir dans certaines situations, en vous faufilant entre les épaves d'autres chars ou dans des passages étroits.

4. Interceptez les éclaireurs !

Les chars légers et rapides peuvent condamner votre équipe à l'échec en éliminant votre artillerie. Rien de tel pour enrayer la progression de leurs éclaireurs que de les prendre de vitesse, de les pourchasser et de les détruire. La vitesse et la maniabilité exceptionnelles du Cromwell, ainsi que ses canons à tir rapide, vous permettront d'intercepter les éclaireurs. Face à des chars légers, les dégâts par tir assez faibles ne posent pas vraiment problème. Cependant, restez prudents. Votre faible blindage ne vous protégera pas nécessairement contre les canons automoteurs de rang plus élevé.

5. Optez pour les bons consommables et l'équipement approprié.

 Le Cromwell doit rester mobile. C'est pourquoi il est toujours bon de s'équiper de la combinaison standard extincteur / petit kit de réparation / petite trousse de premiers secours. Il pourrait également s'avérer judicieux de choisir un fouloir, un système de visée amélioré et une boîte à outils pour accélérer les réparations. 

 

C'est tout pour ce mois-ci ! Nous espérons que vous attendrez le Char du mois de février 2013 avec la même impatience que nous ! Tous vos commentaires sur cet article sont les bienvenus.

 

À présent, commandants, il est temps de mettre ces nouvelles connaissances à contribution sur les champs de bataille de World of Tanks !

Fermer