« Je suis l'Esprit de la guerre » : création d'un style 3D en coopération avec Sabaton

Commandants !

« De la bataille de Poitiers à la bataille de Verdun, de la Normandie à la Somme, j'étais avec tous ceux qui ont combattu cette journée, et des milliers de jours avant. Je suis l'Esprit de la guerre ! »

Le nouveau IX Strv K , un char premium unique de rang IX, entre sur les champs de bataille sous la clameur des longs riffs de heavy metal. Vous n'avez jamais rien vu de tel auparavant.

Le style 3D Esprit de la guerre spécial a été créé précisément pour le Strv K, changeant littéralement son apparence. En plus de son apparence inhabituelle, ce style présente de nombreuses caractéristiques uniques, comme les Marques d'excellence sur le canon du Strv K ou la toute nouvelle bande originale exclusive de heavy metal. Mais le principal attrait de ce style 3D est son rayonnement dynamique et vivant qui change en fonction de la situation sur le champ de bataille.

Ce véhicule a été créé en collaboration avec Sabaton, le célèbre groupe de heavy metal, il peut d'ailleurs être vu dans le clip vidéo de leur nouvelle chanson, « Steel Commanders ». Ce véhicule est opéré par ces courageux musiciens eux-mêmes, aidés par l'Esprit de la guerre.

La mission est peut-être terminée, mais vous pouvez encore acheter ce char contre de l'argent réel et le style 3D contre des pièces d'or du jeu dans la Boutique premium jusqu'au 8 septembre à 10:00 CEST (UTC+2).

OBTENEZ-LE  


Participation de Sabaton

Même dès les premières idées pour ce style 3D, les développeurs de World of Tanks ont toujours été en contact avec Sabaton. Les musiciens ont activement participé à la création de ce style, ils se sont montrés passionnés tout au long du processus.

Le nom du groupe parle de lui-même : il s'agit d'une botte plaquée. Et à quoi sont associées les bottes plaquées ? Aux chevaliers et à leurs armures, bien sûr ! Toutefois, la création d'un concept réunissant les chevaliers médiévaux aux chars de plusieurs tonnes n'a pas été une tâche aisée. Et c'est ainsi que le « l'Esprit de la guerre » fut créé : il montre la transformation d'un chevalier en un char.

Dans le jeu, le Strv K suit l'intrigue du clip vidéo. L'Esprit de la guerre, incarné par un chevalier médiéval, voyage dans le temps et termine dans un char. Ce véhicule en jeu devient la continuité logique de cette histoire. La personne qui combat à bord de ce char devient un élément de cette histoire.

Le Strv K est plus que simplement un autre véhicule dans le jeu. Il a sa propre histoire, qui peut être partagée avec les joueurs de World of Tanks. La création du style 3D Esprit de la guerre n'aurait, en quelque sorte, pas été possible sans la grande implication de Sabaton.


L'histoire de la création

Le travail sur ce style a duré plusieurs mois, et son apparence a été revue à plusieurs reprises. À l'origine, le concept était le suivant : le char est un chevalier chevauchant un cheval, la caisse étant un cheval de guerre protégé par une armure et la tourelle son cavalier, tenant une lance.

Ce n'était pas facile de créer un style avec une telle apparence. Nous avons décidé de recouvrir le châssis avec une protection double épaisseur, imitant une protection matelassée pour le « cheval de guerre » contre les flèches. Puis, nous avons voulu décorer le râtelier derrière la tourelle avec du tissu pour lui donner l'apparence d'une cape de chevalier. Et il y a eu aussi comme idée de décorer la partie arrière avec une collection d'armes, et bien d'autres idées.

Après examen, de nouvelles exigences sont apparues, comme la décoration de l'armure avec des ornements scandinaves et l'ajout d'une bannière sur le véhicule.

En partant de ces exigences, nos artistes ont élaboré les premiers prototypes de ce style, que vous pouvez voir ici :

Ces prototypes ont montré que les approches habituelles de création de styles 3D étaient inadaptées. D'habitude, lors de la création d'un élément visuel d'un style 3D ressemble à l'ajout de divers éléments supplémentaires sur le modèle d'un véhicule. Cette méthode n'a pas fonctionné ici : donner au char l'apparence d'un chevalier n'avait rien en commun avec un simple placement d'objets historiques sur le véhicule. Avec ces prototypes de style, le Strv K ressemblait davantage à un écuyer débutant qu'à un chevalier expérimenté.

Puis, ce nouveau concept a littéralement surgi du jour au lendemain. À présent, le style Esprit de la guerre ne tente pas de recréer cette image élément par élément, mais est plutôt une création complète réalisée dans une puissante forge magique utilisée pour forger un char.

La première version représentait des éléments de blindage arrondis, mais cette apparence ne collait pas vraiment avec le modèle de collision du véhicule (en d'autres termes, le modèle utilisé pour calculer les tirs sur le véhicule). Dans la seconde version, ce problème a été pris en compte.


Un fantôme dans une armure

Ce véhicule a littéralement été créé à partir d'une armure de plaque, et chaque élément a été raffiné : les roulements, les coupes de blindage, la partie arrière de la tourelle, le triplex et bien d'autres éléments. Malgré le fait que, à ce stade, le concept final était établi, l'apparence du style 3D a subi de nombreux autres changements, certes petits, mais importants. Chaque petit détail a été peaufiné.

On a passé bien plus de temps sur les parties arrières de la tourelle et la caisse. Ainsi, les coupes ne sont pas immédiatement apparues sur la caisse et leur emplacement a changé au fil du temps, elles étaient à l'origine plus proche de la tourelle. La forme du tuyau d'échappement a aussi été soigneusement choisie.

Pour l'une de ces versions, nous avons abouti à l'idée de donner une facette au canon, de le « tordre ». Toutefois, même ce petit changement a pris du temps avant d'avoir son aspect final. Au cours du processus, même le nombre de côtés a été changé.

La bannière fut finalement retirée, mais uniquement parce qu'elle bloquait la vue en jeu.

Juste après la préparation du modèle 3D, l'équipe a continué de travailler sur son apparence sous un aspect différent. La tâche consistait à déterminer le degré final d'usure du véhicule. Nous ne voulions par le trop le dégrader, comme s'il avait été créé par un artisan inexpérimenté. D'un autre côté, nous ne voulions pas que le blindage ait l'air parfait et le polir pour le transformer en un miroir. Nous étions en train de créer un véhicule pour l'Esprit de la guerre, et pas pour une exposition dans un musée ! Nous avons trouvé le juste équilibre. Certains endroits ont encore des bosselures créées lors de la forge, mais de façon générale, cette armure est de grande qualité.

L'armure à la fin du Moyen-Âge était une véritable œuvre d'art. Elle offrait non seulement une excellente protection, mais elle était aussi richement décorée. « Faisons-en autant ! », se sont dit les concepteurs. Mais certaines complications sont apparues. L'ornement floral historique d'une armure de chevalier ne collait pas trop à l'image d'un chevalier nordique, ni à celle de Sabaton. Aussi, nous avons créé nos propres ornements dédiés au style Esprit de la guerre, en s'inspirant de la culture scandinave.


Qui es-tu, Esprit de la guerre ?

« Ressens le battement de ton cœur. Ralentis-le. Tire entre chaque battement. Ce n'est rien de plus qu'une cible : écoute-moi, et nous gagnerons. Je suis l'Esprit de la guerre. »

À l'expiration du compte à rebours, l'Esprit de la guerre anime le Strv K et le guide vers la gloire : la récompense principale pour tout guerrier.

Pour nos développeurs, l'esprit de la chevalerie était associé aux mythes de Lancelot, du Roi Arthur et d'autres braves héros des légendes anciennes. C'est pourquoi, lors du choix de la couleur pouvant le mieux représenter la présence de l'Esprit de la guerre dans le char, nos designers ont de suite abandonné toute couleur dure, agressive. L'Esprit de la guerre est une entité neutre. Incarnant ni le bien ni le mal. L'Esprit de la guerre n'est qu'un objet par lequel se manifeste sa puissance et qui crée une symbiose parfaite. Il représente la guerre elle-même, mais sans la provoquer ni la déclencher. Et il fallait représenter cela de la bonne manière.

Le rouge, associé à l’agressivité, a de suite été écarté. Pour ce qui est du bleu et du vert, bien qu'offrant de nombreuses associations, leurs tons froids ne correspondez pas à une entité guerrière. Finalement, nous avons opté pour des tons jaunes neutres et chaleureux. Mais la couleur seule n'est pas suffisante. Nous avons beaucoup travaillé pour que l'Esprit de la guerre rayonne comme quelque chose de vivant.


Le résultat final

« Le chemin de la guerre ne connait pas de fin. Personne ne se souvient d'où il a commencé, et personne ne sait où il nous mènera. Sur cette route, une épée laisse la place à un mousquet, et les flèches à des balles. Sur cette même route, la cotte de mailles est devenue une cuirasse, avant de se transformer à son tour en blindage de char. Depuis ici, vous pouvez voir les murs d'Azincourt et de Stalingrad, les rives de la Somme déformée par les cratères, les champs brûlants de Prokhorovka, un brouillard épais au-dessus de Poltava et les dunes ardentes d'El Alamein. À chacune de ces époques, la mémoire de ceux qui ont emprunté cette voie est conservée à jamais. Ils ont trouvé leur place dans les pages des livres d'histoire. Et j'entends les voix de nombreux héros qui n'ont jamais atteint le bout de cette route. Mais à chaque fois, j'étais là. J'ai vu la peine et le désespoir. Mais aussi l'endurance et le courage, la bravoure et la pitié. Je suis l'Esprit de la guerre, recouvert d'acier. Je suis un témoin et un chroniqueur. Je suis la mémoire elle-même. »

Nos développeurs ont tenté de trouver le bon véhicule pour ce style 3D. Ils avaient le choix entre plusieurs chars. Ils voulaient que ce soit un char suédois, et surtout il devait être simple et clair pour les joueurs.

Bien que notre véhicule ressemble à un guerrier médiéval, il n'en reste pas moins un char, une arme formidable créée par des ingénieurs du 20e siècle. Nous n'avons pas oublié cela lors de la création du style 3D Esprit de la guerre.

Marques d'excellence
Les Marques d'excellence du Strv K ont été créées dans le style d'ornements scandinaves.
Le canon a été stylisé pour ressembler à une technique de confection médiévale.
Au Moyen-Âge, il était bien plus simple pour les forgerons de forger un canon carré ou rectangulaire, plutôt qu'un rond. À cette époque, les formes de canon rectangulaires, carrées, hexagonales et même octogonales étaient connues.
L'écu est recourbé vers l'intérieur.
Élément indispensable, un écu est un bouclier avec une saillie dans la partie supérieure, servant de soutien à la lance. Les écus ont été conçus à partir de divers bois, recouverts de cuir résistant, et très rarement réalisés en fer.
Gardbrace
Gardbrace (en.). Les chevaliers utilisaient souvent des épaulettes asymétriques, en particulière dans les versions de tournoi, où l'épaulette gauche était également recouverte d'un gardbrace, une sorte de petit bouclier.
Chanfrein
Il protégeait la tête du cheval de guerre et des brides recouvraient souvent ses yeux.
Esprit de la guerre
« De la bataille de Poitiers à la bataille de Verdun, d'El Alamein aux champs de Koursk recouverts d'acier tordu, j'ai été dans chaque char qui a combattu lors de ce jour, et des milliers de jours avant ça. Je suis l'Esprit de la guerre ! »
Logo de Sabaton
Cocarde
Une cocarde est un disque attaché sur une épaulette d'armure. Elle pouvait être attachée également sur un heaume, une cuirasse, une coudière ou des gantelets.
Épée à deux mains
Les guerriers les plus expérimentés vraiment plus grands et plus forts que les autres étaient armés d'épées à deux mains. Ils pouvaient servir de garde du corps pour des chefs militaires, leur ouvrant la voie en bataille, et si le seigneur était mis à terre, ils repoussaient les ennemis à l'aide de leurs longues épées le temps que les pages viennent en aide du seigneur. Les guerriers avec des épées à deux mains pouvant souvent mener des détachements en bataille : ils cassaient les lances et nettoyaient le chemin pour l'infanterie. L'une de ces grandes épées les plus célèbres a appartenu au chef rebelle et pirate Pier Gerlofs Donia, connu sous le nom de Grand Pier. La longueur totale de son épée était de 215 cm.
Bouclier de chevalier
La surface d'un tel bouclier était habituellement recouverte de tissu ou de cuir, surface sur laquelle était appliqué un symbole héraldique. Au Moyen-Âge, les fabricants de bouclier les plus talentueux travaillaient en France (en particulier à Rouen) et en Autriche, ainsi que dans la ville de Nuremberg.
Cape et peau d'animal en habit
Tenait chaud la nuit et lors des longues marches.
Croupière
Une partie de l'armure de tournoi du cheval. Il protégeait l'arrière du cheval contre les armes de mêlée et les flèches.
Acier bleui
À la fin du Moyen-Âge, il y a eu une véritable révolution dans les techniques de décoration d'une armure en acier. Chaque maître avait sa propre recette de bleuissement, ce qui donnait à l'acier une couleur noire bien distincte avec une teinte bleuâtre.
Blason
Sur le bouclier des chevaliers, le blason de son propriétaire était habituellement représenté. Au Moyen-Âge, il servait à reconnaître un guerrier noble. Le blason d'un chevalier est un peu le passeport de l'époque. Dans ce cas, la lettre S indique que le bouclier appartient à Sabaton.


Esprit de la guerre rayonnant

Entre tous, le style 3D Esprit de la guerre se démarque par des effets dynamiques uniques : l'Esprit de la guerre pénètre le char à la fin du compte à rebours et brille de mille feux tout le long de la bataille, tout comme dans le clip vidéo.

OBTENEZ-LE MAINTENANT  

Fermer