Ressuscités depuis les archives : les chars polonais

Commandants,

2018 sera l’année de deux nouvelles nations dans World of Tanks. Vous avez déjà pu voir les chars italiens en bataille, que ce soit au cours du test public et bientôt sur les serveurs, il est donc maintenant temps de découvrir les nouveaux arrivants venus de l’Europe centrale.

Voici un aperçu de la nation des chars polonais et de leurs particularités, avec leur composition provisoire et les caractéristiques du premier char polonais fabriqué dans ce pays.

Accueillez les blindés polonais !

Aperçu

La branche polonaise comportera 10 blindés de classes diverses. En résumé, vous commencerez avec les chars légers avant de poursuivre avec un ensemble de chars moyens et vous terminerez à bord de chars lourds.

Pourquoi la Pologne ? Tout d’abord pour le rôle historique de ce pays. La Pologne a été le centre des deux guerres mondiales, et il était inenvisageable de ne pas saluer la bravoure, les prouesses et la contribution de ce peuple au cours de ces conflits. Qui plus est, la communauté polonaise est l’une des plus grandes du jeu, et nous tenions à rendre hommage à ces tankistes aussi passionnés que dévoués.

Note historique

Nous avons déjà abordé l’histoire des chars polonais. Un Panther Ausf. G allemand, capturé par les forces polonaises au cours de l’insurrection de Varsovie de 1944 a été nommé Pudel (« caniche »), orné de marquages spéciaux et utilisé lors d’escarmouches urbaines. Le char a rejoint World of Tanks en août 2017 en tant que char moyen de rang VI.

Puisque la Pologne ne s’est pas vraiment concentrée sur la conception de leurs propres chars, son arsenal était essentiellement composé de véhicules étrangers. Les premiers chars à être entrés en service au sein de l’armée polonaise juste après la Première Guerre mondiale étaient des Renault FT extrêmement efficaces venus de France. Ils ont par la suite été rejoints par des véhicules britanniques, alors que les chars conçus en Pologne s’inspiraient essentiellement des meilleures conceptions allemandes, soviétiques et américaines.

En bref, la majorité des chars polonais « originaux » ont largement été inspirés par leurs pays voisins, voire en étaient tout simplement des copies conformes. L’ajout de ces machines enlèverait toute identité et empêcherait de définir des particularités pour l’arbre technologique dans son ensemble. Nous avons donc décidé d’aller plus loin. Nos historiens ont parcouru les archives du milieu du XXe siècle pour rassembler des informations sur toutes les conceptions polonaises originales et peu orthodoxes. Qu’il s’agisse d’un prototype de préproduction ou un projet de thèse d’un diplômé, nous avons recherché tous les projets authentiques conçus par des constructeurs d’origine polonaise.

Comme pour les Italiens, les Polonais ont essayé de se mettre à niveau. L’histoire de la conception de chars de ce pays s’est déroulée en trois grandes étapes : la période d’avant-guerre avec divers prototypes en cours de développement ; l’étape expérimentale au cours de laquelle les ingénieurs ont basé leurs idées d’après les combats réels, et enfin, la période d’après-guerre avec des conceptions empruntées aux grands modèles créés par les nations dominantes en termes de conception de chars.


En regardant l’arbre technologique polonais, cette répartition est encore plus flagrante, puisque chaque période correspond à une classe de véhicules en particulier :

  • Étape I. Les rangs I à IV sont des chars légers représentant les années de formation de l’industrie des blindés polonais. S’inspirant du char léger britannique Vickers Carden Loyed et du Vickers Mk.E, les machines polonaises ont profité de nouvelles améliorations, en commençant avec le char léger 4TP, occupant fièrement le rang I de cette branche. Faiblement blindé, agile et équipé d’un canon automatique, ce char anti-infanterie annonce la couleur de toute la branche des chars légers polonais.
  • Étape II. Le rang V ouvre la branche des chars moyens, avec un modèle de transition profitant des caractéristiques de ces deux classes. Les rangs VI et VIII sont représentés par des modèles purement expérimentaux inspirés des blindés soviétiques et allemands. C’est à ce moment que les premiers exemples de blindage incliné et de suspensions à barres de ressorts furent testés.
  • Étape III. Les chars lourds d’après-guerre des forces armées polonaises n’étaient rien de plus que des blindés soviétiques légèrement modifiés. Nous avons donc fouillé les archives pour y trouver des références. Nous avons découvert trois projets de thèse d’ingénieurs diplômés, et ces concepts seront introduits dans le jeu en tant que véhicules de rang VIII, IX et X. Il s’agit de chars lourds compacts et très dynamiques avec un armement original, proposant un bon équilibre entre les dégâts par tir et la cadence de tir.

Le char d’introduction

Un char premium, le prototype brut du Project 51 du début des années 1950, précédera l’arrivée de cette nation. Il s’agit d’un char lourd de rang VIII de forme traditionnelle, avec un bon blindage frontal (vous pourrez compter sur le blindage de sa tourelle et de sa plaque frontale supérieure), avec d’impressionnants dégâts atteignant 440 points par tir et un canon atteignant les -8 degrés de dépression, le rendant ainsi efficace sur terrain irrégulier. Ce char sera particulièrement adapté aux engagements à moyenne et courte portée, détruisant les défenses avec fermeté. Quels sont ses possibles concurrents ? Vous n’en trouverez aucun pouvant supporter une comparaison directe, mais ce char aura toutes ses chances de devenir un grand ajout dans le jeu.

Il s’agit des premières informations que nous sommes heureux de partager avec vous concernant la deuxième nation à rejoindre World of Tanks cette année. Bien que nous ne vous ayons pas révélé grand-chose à ce stade, vous pouvez être sûr que cette branche inclura des chars peu conventionnels apportant une expérience de combat originale.

 

D’autres articles sont en cours de préparation alors que nous continuons de concevoir et d’ajuster la branche des chars polonais, alors continuez de nous suivre !

Fermer