Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Nouveaux chars tchécoslovaques !

La Tchécoslovaquie a été occupée par l'Allemagne pendant environ six ans. Durant cette période, la puissante industrie militaire du pays a dû travailler pour les besoins du Troisième Reich. Après la défaite de l'Allemagne, les Tchécoslovaques ont hérité de son savoir-faire en production, ainsi que d'une énorme quantité de documents techniques (des projets allemands et tchécoslovaques développés pendant l'occupation), qui ont influencé la production de leurs véhicules ultérieurs.

La décennie après la guerre a été agitée, car la Tchécoslovaquie tentait de retrouver sa réputation de puissance majeure dans la construction des chars. Pour des raisons économiques et politiques, la plupart des projets de l'époque n'atteignirent pas le stade de prototype, et encore moins celui de la production en série. Il est également évident que les ingénieurs tchécoslovaques ont embrassé les principes de conception soviétique des chars. Néanmoins, il ne serait pas tout à fait exact de dire qu'ils les ont copiés : même si la Tchécoslovaquie s'est inspirée des écoles de conception de chars allemandes, soviétiques et aussi britanniques (dans une certaine mesure), leurs créations d'après-guerre ont évolué jusqu'à devenir des conceptions de chars distinctes.

Fermer