Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Au sommet de l'arbre : E 50 Ausf. M

Chers commandants,

Pour nombre d'entre vous, le terme « ingénierie allemande » est sans nul doute synonyme de haute qualité, précision, fiabilité et efficacité. Le robuste E 50 Ausf. M incarne parfaitement toutes ces qualités. Si vous aimez les chars moyens et que vous recherchez la légendaire qualité allemande, il s'agit sans nul doute de la branche allemande à explorer !

Suivez la branche de recherches menant à l'E 50 Ausf. M et profitez de superbes remises et de bonus de crédits :

 

30 % de remise sur l'achat et 30 % de crédits supplémentaires sur les véhicules allemands suivants :

X E 50 Ausf. M
IX E 50
VIII Panther II

 

Saisissez l’occasion de remporter des crédits supplémentaires en pilotant ces chars d'une précision exceptionnelle ou obtenez-les pour 70 % de leur prix normal !

 

Ces bonus seront disponibles du 1er mars à 06 h 10 au 15 mars à 06 h (heure de Paris)  

 

E 50 Ausf. M

« Ah, s'imaginent-ils vraiment pouvoir prendre de vitesse mes obus perforants ? Comme c'est mignon. »

 

 

Performances dans le jeu

Ce char moyen monstrueux a clairement sa place sur les champs de bataille. L'E 50 Ausf. M (E 50 M), qui possède l'un des canons les plus précis du jeu, est plus que capable d'infliger efficacement des dégâts, même à de grandes distances. Tout comme la plupart des chars de rang X, les munitions standard de ce char sont des projectiles perforants, ce qui signifie que les obus tirés depuis son canon sont capables de pénétrer à peu près tout ce qu'ils rencontrent (à quelques exceptions près). En outre, sa vitesse initiale remarquable permet d'anticiper quasiment sans effort les mouvements ennemis. Ces qualités, qui s'ajoutent à un temps de rechargement plutôt confortable et des dégâts alpha honorables, font du E 50 M l'un des tireurs de précision les plus efficaces sur les champs de bataille !

Autre qualité notable de ce char : son blindage remarquable. Sa plaque frontale de 150 mm présente un angle très aigu, qui augmente considérablement l'épaisseur effective du blindage tout en maximisant les chances de ricochet. Si vous vous arrangez pour l'orienter convenablement, vous pourrez même détourner des obus tirés par des canons de rang X ! Son blindage exceptionnel se solde par un poids de plus de 60 tonnes, considérable pour un char moyen, mais son moteur de 1 200 ch compense ce poids énorme et permet de préserver une accélération honorable ainsi qu'une vitesse de pointe élevée.

Enfin, contrairement aux autres chars allemands, l'E 50 M possède une transmission montée à l'arrière. Cela signifie qu'un impact dans le glacis inférieur ne se traduit pas nécessairement par une destruction du moteur, contrairement à de nombreux autres véhicules de cette nation. Il va sans dire que ce petit ajustement dans la conception du char se traduit par une augmentation énorme de ses chances de survie.

Bien que l'E 50 M puisse aisément être décrit comme un véhicule de pointe, il n'est pas totalement exempt de défauts. En premier lieu, il souffre toujours d'une dépression décevante de son canon, une autre caractéristique typique des chars allemands. Il n'est pas prêt de pouvoir faire concurrence aux chars américains ou japonais en matière de tactiques de défilement de tourelle. Ensuite, ce blindage extraordinaire ne se traduit pas seulement par un poids énorme. Il a également une incidence sur la taille - imposante - du char. Quiconque a déclaré que plus la taille est imposante, plus le char est efficace n'a de toute évidence pas tenté de piloter l'E 50 M sur un champ de bataille et sous l'œil attentif des éclaireurs ennemis. Qui dit silhouette imposante dit cible énorme avec de faibles valeurs de camouflage. Faut-il en dire davantage ? Enfin, son poids considérable réduit l'accélération du véhicule ainsi que sa manœuvrabilité sur terrain meuble et en côte. De ce fait, il est plutôt risqué de l'utiliser pour traverser des marais et pour avancer sur sol mouillé.

Au final, l'E 50 M est un véhicule particulièrement équilibré. Cependant, il n'est pas adapté à tous les scénarios. Comme toujours, la clé du succès réside dans l'adoption de la bonne stratégie.

 

Stratégie

Bien que l'E 50 M se comporte plutôt bien, ne vous méprenez pas : il s'agit malgré tout d'un char moyen allemand. De fait, son rôle principal est celui de tireur embusqué de l'équipe : un tireur de précision mobile et doté d'un blindage hors-normes, mais un tireur de précision tout de même. Grâce à son canon d'exception, ce char possède une portée opérationnelle moyenne à longue. Son incroyable précision de 0,3 m à 100 m simplifie énormément le ciblage des points faibles de l'ennemi, même s'il se trouve à l'autre extrémité de la carte et/ou en mouvement. De plus, il possède un bon rapport puissance/poids, ainsi qu'une bonne précision en déplacement, ce qui en fait le véhicule idéal pour tirer posté derrière un mur ou d'autres types de couverture de grande taille. Il peut rapidement quitter sa cachette dans un recoin, tirer sur l'ennemi ciblé tout en lui riant au nez, puis battre rapidement en retraite pour recharger. En réalisant cette manœuvre n'oubliez jamais de présenter votre blindage avant à un angle légèrement oblique par rapport à votre cible. De cette manière, vous aurez une plus grande chance de détourner son tir au cas où le véhicule ennemi anticiperait votre manœuvre De même, n'hésitez pas à vous déplacer quand la situation devient trop tendue. Vous êtes assez mobile pour changer rapidement de position et renforcer la ligne de défense suivante si la première s'effondre. Veillez simplement à éviter de vous déplacer sur terrain meuble. Dans le cas contraire, vous pourriez vous retrouver dans la situation d'un canard boiteux au milieu d'une nuée de chasseurs.

Bien que l'E 50 M ne soit pas un génie du corps-à-corps, il peut tout de même se débrouiller lors des affrontements en face-à-face. Dans de telles situations, l'approche la plus logique pour un char moyen consiste à immobiliser l'ennemi en tirant sur ses chenilles puis à lui tourner autour tout en infligeant des dégâts à ses flancs et à son arrière. Cependant, si vous utilisez cette tactique en pilotant l'E 50 M, vous serez probablement vaincu. Malgré la puissance de son moteur l'E 50 M est inférieur aux autres chars moyens de rang X en termes de manœuvrabilité Il a tendance à perdre de la vitesse dans les virages et sa vitesse de rotation en mouvement le force à réaliser des cercles assez larges. C'est pourquoi, si vous tentez de tourner autour d'un véhicule ennemi possédant une tourelle, vous vous ferez probablement perforer le flanc. Et ce, copieusement. En cas de rencontre à faible distance, il est conseillé à l'E 50 M d'éperonner l'adversaire, afin de profiter de l'avantage du poids et de son moteur capable de le porter à une vitesse raisonnable en un délai relativement court. Si vous vous précipitez sur l'ennemi et que vous le frappez convenablement (soit sur le flanc, soit sur la roue frontale), vous pourrez lui infliger des dégâts considérables et même casser ses suspensions par la même occasion. Ensuite, assénez-lui un tir bien placé sur l'un de ses points faibles et allez vous mettre à l'abri. Selon la situation, vous pouvez également « coller » frontalement l'adversaire et continuer à tirer sur la coupole du chef de char. Si vous choisissez cette seconde option, assurez-vous qu'il n'y a aucun autre ennemi en mesure de vous attaquer sur le flanc pendant que vous vous occupez de l'ennemi qui se trouve en face de vous. 

 

Pour optimiser vos performances sur le champ de bataille, nous vous suggérons d'installer les équipements suivants :
           
Ventilation classe 2 améliorée
  Fouloir de canon moyen calibre
  Stabilisateur vertical Mk 1

 

L'E 50 M est un véhicule très polyvalent en termes d'équipement. Cette configuration est très basique et vise à optimiser les performances générales du véhicule, tout en améliorant sa cadence de tir ainsi que sa précision en mouvement. Cependant, selon votre style de jeu, n'hésitez pas à expérimenter avec d'autres pièces d'équipement. Parmi les configurations alternatives, on trouve (mais pas seulement) le Revêtement anti-éclats moyen (qui améliore votre potentiel d'éperonnage et les Optiques traitées / Télescope binoculaire (qui augmentent votre portée de vue). 

 

En outre, il serait sage que vos membres d’équipage maîtrisent les compétences et aptitudes suivantes : 
Commandant
     
Tireur
     
Pilote
     
Opérateur radio
     
Chargeur
     

 

N'oubliez pas que cette sélection de compétences est avant tout pensée pour améliorer les performances générales du véhicule en tant que char moyen, et ne devrait donc pas être considérée comme à l'abri de toute critique. N'hésitez pas à adapter la sélection de compétences pour l'adapter à votre style de jeu et à vos besoins personnels. Par exemple, si vous prévoyez d'installer la Ventilation améliorée sur votre véhicule, il peut être judicieux de se procurer l'aptitude Frères d'armes pour tous les membres d'équipage afin d'en maximiser les effets. En gardant en tête le potentiel du E 50 M pour l'éperonnage, il pourrait s'avérer judicieux de faire apprendre la compétence Bélier à votre conducteur (elle fonctionnera encore mieux en combinaison avec le Revêtement anti-éclats). Apprendre Pilote tout-terrain n'est pas non plus un mauvais choix, car ce véhicule se comporte assez mal sur terrain meuble. Enfin, il pourra s'avérer pertinent de faire apprendre la compétence Mentor à votre chef de char, à un moment donné. L'apprentissage de nouvelles compétences après la seconde est un processus très chronophage, c'est pourquoi un petit coup de fouet en matière d'acquisition d'expérience par l'équipage serait le bienvenu. Cependant, n'oubliez pas que cela fonctionne pour tous les membres d'équipage à l'exception du chef de char lui-même.

 

Histoire

Vers la fin de la guerre, les Allemands commencèrent à chercher des moyens d’optimiser leur gestion des stocks et des ressources.

La série Entwicklung proposait différents types de chars de tailles et de fonctions diverses, dont la conception de  base était néanmoins identique, ce qui permettait de partager et d’inter changer certains éléments sur tous les véhicules, tandis que les éléments universels tels que les radios, l’armement secondaire et les télescopes pouvaient être utilisés sur toute la ligne d’assemblage. Librement inspirée du Tiger, la série E comprenait plusieurs types de véhicules, des Jagdpanzers légers E 10 et E 25 au super-lourd E 100. 

Le E 50, ainsi que le E 75, étaient destinés à être les chars moyens de la série, la principale différence entre les deux étant le fait que le E-50 disposait de 6 roues de chaque côté, tandis que le E 75, légèrement plus large et mieux blindé, avait 8 roues, faisant donc de lui un véhicule plus lourd utilisant la même tourelle et le même canon que le E 50.

La conception du E 50 consistait principalement en une armure très proche de celle du Tiger II. Certains plans et sources suggèrent que l’étroite face avant de la tourelle Schmalturm aurait servi à monter un canon Kw.K.42 de 7.5 cm. Toutefois, des plans existaient aussi pour un canon L/71 de 88 mm.

L’unique vraie différence entre le E 50 et le E 50 Ausf. M tient au fait que dans ce dernier la transmission se trouve à l’arrière de l’armure, comme sur les autres véhicules de la série E.

La défaite se faisant pressentir côté allemand, la série E fut annulée fin 1944 et ne dépassa jamais l’étape de la conception.

 

Sources

Essai de Bruce Crosby (en anglais)

Achtung Panzer (en anglais)

Fermer