Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Offre spéciale : le 21e Groupe d’armées vers le sud

Commandants,

La bataille des Ardennes (du 16 décembre 1944 au 25 janvier 1945) est une offensive allemande majeure qui s’est déroulée dans les Ardennes belges. Au cours de cette bataille, les troupes américaines ont dû se séparer en deux groupes, l’un d’eux se trouvant alors hors de portée de son commandant. C’est dans ce contexte que le 21e Groupe d’armées britannique est venu prêter main forte aux forces américaines en présence.

Afin de commémorer cette opération, nous vous proposons des bonus sur certains chars ayant servi pendant cette bataille, ainsi qu’un bonus pour les équipages de chars de toutes les nations.

Du samedi 15 décembre à 6h30 au mardi 18 décembre à 6h00 (heure de Paris), les bonus suivants seront accessibles au sein du jeu :

 

Expérience de l’équipage doublée

Vos tankistes progresseront plus rapidement pendant cette offre spéciale.

50 % de réduction sur les véhicules suivants :

  • le Churchill VII, char lourd britannique de rang VI (obtenez-le pour 450 000 crédits au lieu de 900 000).
  • le Cromwell, char moyen britannique de rang VI (obtenez-le pour 450 000 crédits au lieu de 900 000).

Des réductions sur les chars ! Comment refuser ?

150 % de crédits sur les chars suivants :

  • le Churchill VII, char lourd britannique de rang VI
  •  le Cromwell, char moyen britannique de rang VI
  • le KV-1S, char lourd soviétique de rang VI
  • le M4A3E8 Sherman, char moyen américain de rang VI
  • le VK3001 (H), char moyen allemand de rang VI
  • l’ARL 44, char lourd français de rang VI

Gagnez plus de crédits après chaque bataille menée avec ces véhicules !

Réduction de 50 % sur la réinitialisation des compétences

Vous voulez que les membres de votre équipage apprennent de nouvelles qualifications ou compétences ? En or ou en crédits, cela vous coûtera la moitié du prix normal !

 

N’oubliez pas que cette offre spéciale ne durera que jusqu’à mardi matin. Ne laissez pas passer l’occasion de former votre équipage et de gagner plus de crédits !

 

 


 

En décembre 1944, le secteur des Ardennes n’était occupé que par six divisions américaines, et considéré alors comme une « zone calme », où personne ne s’attendait à une bataille. Les Allemands décidèrent alors de profiter de la suffisance des Alliés et organisèrent une attaque par surprise. Le but d’Hitler était simple : diviser les forces alliées britanniques et américaines en deux, afin d'encercler et de détruire quatre armées alliées, obligeant ainsi les Alliés à négocier un traité de paix en faveur des forces de l’Axe. Les troupes allemandes commencèrent alors à mettre ce plan à exécution, afin de semer la confusion dans les rangs ennemis, en envoyant des militaires allemands en uniforme américain pour couper les lignes téléphoniques.

Au moment de la première offensive allemande de la bataille des Ardennes, la 1re armée d'Eisenhower se trouvait au nord du saillant formé par les montagnes, isolée du 12e Groupe d’armées, dont elle était sous les ordres. Le 20 décembre, Eisenhower décida de confier le commandement des troupes américaines isolées du 21e Groupe d’armées au maréchal Montgomery. Le 21e Groupe d’armées était une formation militaire composée des troupes britanniques (2e armée britannique) et canadiennes (1re armée canadienne). De cette manière, la 21e armée, renforcée par la 9e armée et la 1re armée américaine, put entrer dans la bataille et affaiblir les positions des Allemands.

Le 3 janvier 1945, les Alliés passèrent à l’attaque, et la jonction entre la 1re et la 3e armée américaine eut lieu le 16 à Houffalize, fermant ainsi la porte aux Allemands à l'extrémité avant du saillant. À la fin du mois de janvier, les troupes allemandes s’étaient toutes repliées jusqu’à leur point de départ. La victoire de cette bataille revint aux Alliés, malgré de lourdes pertes dans les deux camps.

 

Cette bataille historique nous montre une nouvelle fois que l’union fait la force. À vous de nous montrer ce dont vous êtes capable sur les champs de bataille !

Fermer