Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Interview d’Ola lors de la gamescom

Les fans les plus anciens de Wargaming connaissent Ola car elle est apparue de nombreuses fois sur la chaîne WargamingTV. Ola est notre présentatrice vidéo attitrée et se trouve toujours là où il y a de l’action. Il est donc naturel qu’elle soit venue sur notre stand Wargaming pendant la gamescom de Cologne pour nous décrire en direct tous les événements du salon. Nous avons pu l’interviewer en privé pour savoir ce qu’elle pensait des derniers développements de l’univers Wargaming et savoir à quoi elle jouait quand elle ne parcourt pas le monde pour couvrir différents reportages.

 


 

Bonjour, Ola. Merci de nous consacrer du temps. Tout d’abord, pouvez-vous nous dire quelle est la nature de votre mission officielle, ici à la gamescom ?

Bien sûr. Je suis ici principalement pour présenter une vidéo amusante qui détaillera toutes les activités entourant notre stand Wargaming et la gamescom en général. Le nombre de billets d’entrée étant limité, tout le monde ne peut pas y participer. Nous sommes donc ici avec notre équipe vidéo pour rapporter l’événement et donner l’opportunité de découvrir la gamescom par l’intermédiaire de notre travail. Au final, notre reportage sera diffusé à tous les fans du monde entier, mais il sera aussi utile pour informer tous nos nombreux collègues travaillant dans des bureaux Wargaming à l’étranger. Wargaming est désormais une société mondiale, et c’est pourquoi il ne faut pas oublier nos collègues à Saint-Pétersbourg, en Corée du Sud, en Australie ou aux États-Unis par exemple.

 

Ola visite la gamescom afin de couvrir le salon pour notre propre chaîne WargamingTV

 

Que pensez-vous de notre stand gamescom ?

 

Cette année, notre stand propose une conception visuelle très intéressante. Sa disposition permet d’accueillir de nombreuses activités en même temps, ce qu’apprécient les fans. Le premier étage, avec sa plateforme dédiée aux sports électroniques, est très sympa et permet de bien voir la foule en dessous, ou la scène sous un angle différent.
Nous avons amélioré notre calendrier de l’année passée et également ajouté de nouveaux jeux. Le stand consacré à World of Tanks Xbox 360 Edition est une exclusivité de la gamescom et représente une première pour les joueurs en Europe. En outre, il est toujours agréable de voir les files de personnes qui attendent de jouer aux dernières versions de World of Tanks ou World of Warplanes, qui sont également et bien évidemment présentés ici.
En termes de divertissement, nous avons franchi une étape. Le spectacle d’acrobaties de nos danseuses est hallucinant. Le stand se remplit toujours dès que les filles arrivent sur scène.
En résumé, notre stand est plus grand et bien meilleur à tous les niveaux. Les joueurs doivent venir le visiter.

 

Vous participez à de nombreuses conventions pour nous. Pensez-vous que la gamescom ait gagné en popularité ces dernières années ? Comment se situe-t-elle en comparaison des autres événements mondiaux ?

 Oui, je pense sincèrement que la gamescom a gagné en popularité. Nous n’avons pas encore accès aux statistiques officielles, mais je suis prête à parier qu’il y aura bien plus de 300 000 personnes cette année qui auront visité la gamescom lorsque le salon fermera ses portes.
La foule est plus dense et également plus exigeantes. Les plus grands stands doivent désormais accueillir des joueurs de plus en plus nombreux. Les postes de jeu sont plus nombreux et on trouve également bien plus d’activités secondaires. En termes des spectacles sur scène, je pense que les exposants ont beaucoup amélioré leurs calendriers. Les visiteurs peuvent maintenant voir de véritables spectacles, que ce soient des parties en direct, des démos ou des événements plus élaborés comme par exemple notre spectacle de danse ou le concert organisé par Blizzard.
Je pense que la gamescom a désormais surpassé l’E3,. À Cologne, le salon est plus vaste et les stands sont plus étendus et distants les uns des autres. Pour finir, je pense que la gamescom déchire tout !

 

Quel est l’élément le plus mémorable que vous ayez vu jusqu’ici à la gamescom ? 

 Le stand de Castlevania était démentiel ! Les joueurs étaient couchés dans des sortes de tombes, avec des téléviseurs juste au-dessus d’eux, pour qu’ils puissent jouer au jeu dans une position horizontale. J’ai trouvé cette idée des plus originales, et probablement très reposante après avoir parcouru d’innombrables kilomètres dans les différents halls du salon.
J’ai également adoré les nombreux événements de cosplay dans tout le salon. C’est toujours amusant de voir les costumes créés par les joueurs et le nombre d’heures et d’efforts passés à confectionner ces tenues.
Ce qui m’a également beaucoup impressionnée, c’est la taille du stand de Blizzard et celui d’Electronic Arts. Ils sont tous les deux gigantesques et occupent presque la moitié d’un hall entier. 

 

De nombreux titres Wargaming ont été annoncés récemment. Lequel vous passionne le plus ?

 Pour le moment, c’est World of Warplanes. J’ai hâte de voir comment il interagira avec World of Tanks et l’impact qu’aura le système premium unifié. Personnellement, je joue plutôt à World of Tanks, alors je suis heureuse d’apprendre que son développement se poursuit et que nous continuons de l’améliorer, comme par exemple les Guerres de clans améliorées. Je n’aurai pas le temps nécessaire pour m’y plonger réellement, mais je suis curieuse de voir comment la situation évoluera lorsque les Guerres de clans seront également implémentées dans World of Warplanes.

J’aime aussi beaucoup World of Tanks Generals en ce moment. C’est un bon divertissement et un jeu super amusant à tester lorsque j’ai du temps libre au travail. Selon moi, il est idéal pour ça, car il est simple, très riche et facile à découvrir.

 

 

Lorsque vous ne jouez pas à des titres Wargaming, à quels jeux jouez-vous ? 

 Je joue beaucoup à XCOM et Skyrim, et je suis également une grande fan de Need for Speed. J’ai joué à tous les derniers titres et j’y reviens régulièrement. En termes de MMO, j’ai découvert récemment League of Legends et j’ai commencé à y jouer un peu. J’adore l’aspect triste du champion Amumu. C’est mon personnage préféré. Malheureusement, je ne suis pas très bonne. À la différence de World of Tanks, le jeu nécessite de cliquer beaucoup et tout le temps, ce qui me fatigue au bout du compte. (rires)

 

Deux autres présentateurs vidéo ont rejoint la famille Wargaming internationale au cours de l’année passée. Comment voyez-vous ces « concurrents » ?

 (rires) Eh bien, ce ne sont pas vraiment des concurrents ! Nous avons tous des tâches différentes et nous nous occupons chacun de publics bien différents dans le monde. Asya se charge des vidéos pour la communauté russe de World of Tanks. Pico Mause s’occupe de toutes les infos pour le marché américain. Pour ma part, je suis davantage responsable des vidéos concernant les infos générales de Wargaming, qui mettent en lumière les activités de la société et moins celles d’un jeu en particulier. Ainsi, chacun possède son propre domaine. Et nous ne nous considérons pas du tout comme des concurrents !

 

Ola, merci beaucoup de nous avoir consacré votre temps. 

 Pas de problème. Ce fut un plaisir. Poka Poka !

Fermer