Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Champions européens Ural Steel : 1st PAD Expendables

Une véritable guerre a fait rage sur la scène des tournois européens au cours des dernières semaines. 153 équipes se sont présentées pour décrocher une place en phase finale à Moscou, et seules quatre équipes sont sorties victorieuses et se sont qualifiées. Samedi, nos champions européens iront poursuivre le combat en Russie ! Dans notre série d'interviews, rencontrons des champions qui espèrent remporter la victoire.

Nous vous proposons aujourd'hui une interview avec 1st PAD Expendables (1PAD). Ses membres ont gagné pratiquement tous leurs matchs pendant la coupe Ural Steel. Ils ont perdu une seule partie, à cause d'une rencontre malchanceuse face à une équipe d'Odem Mortis (l'équipe OM-V Trolling). Ils ont remporté ce match avec un ratio de 2:1 victoires, puis ont accédé tranquillement à la phase finale. Tous les membres de l'équipe ont participé à l'interview. Ils discutent ici de la phase finale Ural Steel, et parlent de leurs attentes, de leurs activités et de la façon dont ils sont arrivés jusqu'ici. Lisez l'interview complète pour savoir ce que pensent ces champions !

 

Informations générales sur l'équipe

  • palermos, le capitaine, est originaire de Silésie, où il a fondé sa propre société. Il joue en compétition à World of Tanks depuis septembre 2011.
  • FaithNoMore s'est inspiré d'un groupe de musique qu'il n'a jamais écouté : « C'est visiblement un grand groupe, mais je suis meilleur. » Il joue en compétition depuis février 2011, lors du tournoi Polish Open. 
  • FlashB, le seul joueur tchèque de l'équipe, gerwaz, Midask, le motard fan de MMO, et Pointer669, le passionné de musique hardstyle, jouent tous en compétition à World of Tanks depuis mai 2011. C'est cependant Thompson04 qui possède la plus longue expérience car il joue en compétition depuis septembre 2010, lors du premier tournoi en bêta-test fermé de World of Tanks. Il adore le cyclisme et joue également à des jeux de stratégie et de tir.
  • Les membres de cette équipe jouaient à d'autres jeux en compétition avant de se lancer dans World of Tanks. Ils ont notamment cité Counter Strike, Call of Duty 1, la série Battlefield, Wolfenstein: Enemy Territory et bien d'autres.

 

Véhicules préférés

  • FaithNoMore : Généralement les chars rapides, notamment le Bat Chatillon 25t et le T-62A. Et également les canons automoteurs rapides comme le Bat Chatillon 155 ou l'Object 261.
  • FlashB : Le char léger M2.
  • gerwaz : Les chars lourds disposant d'une bonne mobilité et d'un bon blindage, comme l'IS-7 ou le T32, ainsi que le VK4502A.
  • Midask : Les chars lourds, notamment l'AMX50 120.
  • Pointer669 : Le M48A1 et l'AMX50B.
  • palermos : Le T-50-2 et l'AMX50B.
  • Thompson04 : Les chars lourds, principalement ceux de la série des IS.

 

Comment avez-vous créé votre équipe ?

L'équipe principale ne provient pas de notre clan, c'est pourquoi nous avons créé notre propre équipe !
 

Comment vous préparez-vous pour les batailles ?

Nous nous réunissons une heure avant le match pour nous préparer au combat.

Quelles sont les réussites de votre équipe ?

 Notre équipe est toute nouvelle et nous n'avons pas de palmarès pour le moment, mais la plupart de nos membres ont remporté des succès au sein d'autres équipes dans les tournois ESL et Wargaming.

Que pouvez-vous dire de vos adversaires et de vos matchs les plus passionnants ?

 Les premières phases ont été plutôt faciles. Nous avons joué un match assez long face à un ennemi qui privilégiait le « camping », avec deux égalités pour résultat. Puis nous avons affronté l'équipe OM-V Trolling. Face à elle, les batailles se sont avérées intéressantes et complexes ! Le match face aux Hongrois de Steel Storm a été vraiment rapide, dynamique et passionnant.

Décrivez-nous vos batailles les plus intéressantes

 La dernière bataille contre l'équipe OM-V Trolling, sur la carte Ruinberg, fut spécialement intéressante, en raison de l’affrontement rapide en plein milieu. Trois T32 ennemis attaquaient notre T32 isolé, et nos deux autres T32 durent lui venir en aide très rapidement.  Il y avait également un AMX 50 100 qui tirait de loin. Leurs trois T32 finirent par détruire notre T32 isolé, mais deux de leurs T32 furent éliminés quelques secondes plus tard. Dans l'intervalle, deux AMX 13 90 ennemis approchèrent pour attaquer notre base. On a détruit leur dernier T32, mais un AMX 13 90 ennemi a rejoint nos deux T32 survivants et en a éliminé un subitement. Nos chars en ont tué un, mais le second AMX a réussi à s'échapper. Notre artillerie, un Bat Chatillon 155, notre dernier T32 et un T1 Cunningham, ont choisi d'attaquer la base ennemie pendant qu'un AMX 50 100 défendait la nôtre. Un peu plus tard, il a combattu dans les rues de la ville, puis leur AMX 13 90 a poursuivi nos chars en direction de sa base, où il a fini par mourir.

Évaluez et décrivez vos performances pendant les qualifications.

 Nous avons joué de mieux en mieux à chaque match. Les qualifications n'étaient qu'un simple échauffement pour nous !

Que pensez-vous de vos concurrents européens et des autres régions ?

 Les autres équipes européennes sont vraiment bonnes.  Elles se sont beaucoup entraînées pendant les tournois ESL et Wargaming.  Les équipes russes sont très agressives, elles prennent des risques et utilisent beaucoup de chars français. Je pense que les matchs opposant les équipes européennes aux russes sont les plus équilibrés et les plus rapides, en raison de leur jeu agressif et de notre style un peu plus « prudent ». Les équipes du Sud-Est asiatique et de Chine sont d'un niveau semblable, un bon jeu d'équipe et un style prudent.

Suivez-vous les parties de vos concurrents et leurs progrès ?

 Nous avons regardé quelques vidéos des équipes russes, de l'Asie du Sud-est et chinoises qui se sont qualifiées. Les équipes russes sont bien évidemment les plus dangereuses. Elles ont beaucoup d'expérience en 7 contre 7 et sont très redoutables. Nous n'en savons guère plus sur les équipes du Sud-Est asiatique et de Chine après avoir regardé quelques vidéos. Il semble cependant qu'elles manquent d'expérience en mode 7 contre 7.

Comment votre équipe se préparera-t-elle pour la phase finale ?

 Nous allons nous préparer du mieux possible.  Et nous allons beaucoup nous entraîner pour améliorer nos stratégies et notre jeu d'équipe.
 

Que pensez-vous du tournoi Ural Steel ?

C'est vraiment un super tournoi. Le nouvel élément, c'est qu'il n'y a plus aucune limitation de rang pour l'artillerie.  Nous sommes toutefois quelque peu déçus que 7 joueurs seulement puissent participer à la phase finale.

Qu'attendez-vous de la finale Ural Steel ?

Nous voulons aller aussi loin que possible, tout en nous amusant ! Nous avons déjà accompli de grandes choses, et nous pouvons faire encore mieux !

 

Vous pouvez regarder certaines de leurs vidéos ici !

Serveur européen. Quarts de finale : 1st PAD contre Steel Storm, 1re partie et 2e partie.

 

Et ne manquez pas notre prochaine interview avec Odem Mortis, l'une des quatre autres équipes qualifiées pour la finale Ural Steel !

Fermer