Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Think tank : finale de la saison 5 de la WGLEU

La saison 5 de la Ligue Wargaming Europe s'est achevée à Sofia, en Bulgarie. Lors de deux journées épiques, nous avons vu des géants tomber et des outsiders se détacher. Il n'y a qu'une seule chose qui est restée calme et impassible : les monstres de métal que les joueurs conduisaient sur le champ de bataille. Voici les cinq chars qui nous ont le plus enthousiasmés lors de la finale de la saison.

      


A-43 

À la surprise générale, Schoolbus a sélectionné dans son équipe l'A-43, un char moyen soviétique de rang VI. Normalement, les équipes choisissent le T37, qui a un taux de dégâts par minute élevé et qui cogne bien, ou le 59-16, qui dispose d'un bon camouflage et d'un chargeur automatique qui peut vraiment faire mal aux véhicules faiblement blindés.

Toutefois, l'A-43 est un choix très logique car il a un taux de dégâts par minute plus élevé que celui du T37 et une meilleure portée de vue. Il est légèrement moins agile mais Schoolbus s'en est servi pour défendre sur les Steppes, où une agilité correcte suffit. De plus, il dispose de la bonne cadence de tir pour réinitialiser la capture facilement. L'un de ses autres avantages, c'est qu'il possède 730 points de structure, ce qui est beaucoup plus que le 59-16 (590 points de structure) et le T37 (630 points de structure). Quand on tient compte du fait que les chars de rang VI s'affrontent souvent les uns les autres, cet avantage de points de structure peut faire toute la différence.

Le capitaine de l'équipe, Alexey « Arclit » Nogin, nous parle de l'A-43 et des raisons pour lesquelles ils l'ont utilisé :

« L'A-43 a un temps de rechargement de 1,89 secondes, un taux de dégâts par minute élevé dans l'ensemble et un canon très précis doté d'une bonne pénétration. Il est plus efficace en combat rapproché que le T37, quand on s'en sert correctement (ce qui n'est pas le cas en général). De plus, il a un petit peu de blindage et c'est pour ça que le Ru 251 ne l'a pas complètement détruit avec ses munitions HE. Il peut faire ricocher quelques tirs, surtout ceux des T37 ou des Bulldog. Il faut noter que l'A-43 tire beaucoup plus vite, même sans chargeur automatique. »

Check out the video below if you want to see it in action:


AMX 12 t

Avec les changements effectués sur Himmelsdorf en bataille en équipe dans la version 9.6, le côté gauche (lignes 1-3) est devenu beaucoup plus important, surtout quand on essaie de trouver un moyen de réinitialiser la capture de l'équipe qui attaque. L'AMX 12 t est parfait pour ça. Tout d'abord, il peut infliger 810 points de dégâts avec son chargeur automatique, avec un temps de rechargement assez raisonnable de 17 secondes. Ensuite, quand vous jouez sur les lignes 1-3, vous devez gérer de nombreux wagons. Donc, pour réinitialiser la capture, vous devez tirer sous ces wagons, ce qui fait que l'AMX 12 t est un meilleur choix que le T37 en raison de son profil bas.

Voici ce que le capitaine d'équipe de GGWP.PROArtur « Ron » Ulianytskyinous a dit sur le char et les raisons pour lesquelles ils l'ont utilisé :

« L'AMX 12 t est très utile quand vous capturez n'importe laquelle des deux bases. Son camouflage est bon et grâce à sa petite taille, il peut se cacher derrière le bâtiment sur les rails. Il est très difficile pour les défenseurs de réinitialiser la capture, même avec des obus HE. Dans une autre base, il y a une « grotte » dans la zone de capture, ce qui est aussi une bonne position pour un 12 t. De plus, c'est un chargeur automatique et vous pouvez infliger pas mal de dégâts en combat rapproché, surtout contre des chars légers ennemis de rang VI. »


Object 416

Ce char était assez courant en format 7/42 et surtout sur Falaise, principalement à cause de son canon ravageur (320 points de dégâts par tir). Cependant, ce n'est pas la raison essentielle pour laquelle Schoolbus a décidé de l'utiliser dans son match final face à Kazna Kru sur Murovanka.

Ils voulaient plutôt prévoir des positions passives en K 5/6 pour empêcher Kazna de progresser sur cette ligne. La raison pour laquelle le 416 est un bon char pour cet endroit, c'est son profil très bas, qui réduit ses chances de recevoir des obus tirés par des chars placés en G3.

Kazna Kru a fini par réussir à l'achever, mais il leur a fallu beaucoup de temps et d'efforts, sans parler de leur superbe talent de tireur embusqué.


LTTB

Ce char léger soviétique de rang VII a des statistiques intéressantes. Dans l'ensemble, c'est un très bon char : il a une puissance de feu correcte due à son canon précis de 85 mm affichant un taux de dégâts par minute élevé, une très bonne mobilité comparable à celle du vieux T-50-2 et un meilleur blindage, capable de faire ricocher des obus de temps en temps.

WUSA l'a utilisé contre PENTA sur Ruinberg, et voici pourquoi, selon le capitaine d'équipe de WUSALudwig « Sieesch » Müller-Zetzsche :

« Si on compare le LTTB au M41 Bulldog, ce dernier inflige beaucoup de dégâts en situation de fusillade. Mais d'un autre côté, le canon du M41 a un temps de rechargement assez long, manque de pénétration et n'est pas précis en fin de compte. Donc, si on veut se servir d'un char comme tireur d'élite depuis la ligne K sur Ruinberg, on peut envisager le WZ-131 ou le LTTB, car ils ont un meilleur taux de dégâts par minute au fil du temps, une meilleure pénétration, une précision et un camouflage plus élevés ; en bref, ces deux chars sont considérés comme assez bons pour tirer de loin. Tandis que les équipes russes de la WGL préfèrent le WZ-131, qui est un petit peu plus petit, nous avons privilégié le LTTB, en raison de sa mobilité plus tard dans la partie et de ses chances de faire rebondir quelques obus tirés par des chars de rang VIII. »


T-54 léger

Et pour finir, la star du spectacle. Beaucoup ont parié avant la finale que le T-54 léger serait beaucoup utilisé par les équipes, mais personne ne s'attendait à ce qu'il soit aussi présent. Avec les changements effectués sur ce char dans la version 9.6, notamment une amélioration de son rechargement et de sa dispersion, il semblait tout à coup judicieux que les équipes le préfèrent au Ru 251 comme contrepoids direct.

Le 251 a du mal à pénétrer le T54 ltwt. avec des munitions HE, ce qui signifie que le T54 inflige en réalité plus de dégâts par obus et possède plus de points de structure et de blindage. C'est la même chose pour le T49. Avant, les joueurs l'utilisaient beaucoup sur Falaise, mais maintenant que le T54 léger est le char privilégié, le char léger américain de rang VIII ne peut plus pénétrer à coup sûr la majorité des chars. Il est donc devenu encore moins fiable qu'auparavant.


    

Dans l'ensemble, nous avons vu que le style de jeu pouvait changer très vitre entre deux mise à jour et à quel point ces équipes réfléchissent à l'optimisation des compositions d'équipe.

 

Si vous voulez voir de vos yeux comment la finale de la saison 5 s'est déroulée, tous les matchs sont disponibles sur notre liste de lecture dédiée.

 

TSi vous voulez tout savoir sur nos actualités, suivez-nous sur Twitch, sur Facebook et sur Twitter.

Fermer