Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Interview de l'équipe Evil Panda Squad

Evil Panda Squad est la deuxième équipe polonaise à participer aux phases finales hors ligne de la seconde saison de la Ligue européenne Wargaming.net. L'équipe a dû se battre pour décrocher son ticket et elle a obtenu de beaux succès dans la ligue ainsi que dans d'autres tournois. Même si les sports électroniques ne font pas partie de votre bulletin d'informations quotidien, vous savez sûrement qu'elle a fini seconde lors de la seconde saison de la Ligue européenne Wargaming.net. Parviendra-t-elle à faire aussi bien cette fois-ci ? C'est à elle de jouer, nous, nous nous contenterons d'assister au spectacle !

Le parcours de l'équipe vers la qualification n'a pas été facile. Il était possible qu'Evil Panda Squad ne participe pas à la phase finale, mais à cause de problèmes de corruption et de la disqualification d'autres équipes, elle est parvenue à valider son billet.

L'équipe d'Evil Panda Squad est composée d'un total de onze joueurs. Les co-capitaines de l'équipe, Mateusz Ceglarz et Wojciech Sondej, font un travail formidable pour garder l'équipe soudée. Sous leurs ordres, l'équipe ne fait pas que marcher vers la victoire, elle sprinte ! Ils sont accompagnés de neuf coéquipiers :

 

 

  • Maciej Zablotni
  • Marcin Witecki
  • Lukasz Urban
  • Michal Steinka
  • Maksymilian Paradowski
  • Maksymilian Rak
  • Piotr Generowicz
  • Adrian Fizia
  • Pawel Ucinski

        

 

Ci-dessous, vous trouverez notre interview avec les co-capitaines de l'équipe :

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre équipe ? Quand et pourquoi l'équipe a-t-elle été créée ? Comment avez-vous trouvé les joueurs qui composent votre équipe ?

La plupart de nos coéquipiers ont commencé à jouer durant la bêta fermée, mais nous avons commencé à jouer ensemble lorsque nous faisions partie de la 1e Division blindée polonaise. Quatre de nos joueurs (Xinef, Sony43, NewMultiShow et Ejs) jouent ensemble presque depuis le début, juin 2011. Nous jouions dans les tout premiers tournois organisés par Wargaming.net. Eclipse, Po1nter, MikiMan et Skyspirit nous ont rejoints avant la 1e saison de la WPL et les autres (Lukasiaty et UcinPL) se sont joints à nous pour la 3e saison de la WPL.

Comment et pourquoi avez-vous choisi ce nom pour votre équipe ?

L'idée du nom est venue de l'un des fondateurs de l'équipe : Pandemic. Son nom a inspiré celui de l'équipe. Ce nom colle parfaitement à notre style de jeu : nous sommes bruyants et difficiles à manquer.

Pouvez-vous nous donner quelques moments forts de la carrière de votre équipe ?

Evil Panda Squad a connu trois succès majeurs. Pour nous, tout a commencé par notre 3e place lors du premier événement hors-ligne, Go4WoT All Stars, organisé par Wargaming.net. Ça a vraiment propulsé notre équipe vers l'avant. Mais en ce moment, nous sommes vraiment fiers de notre victoire aux Intel Extreme Masters à Katowice début 2013, et de notre 2e place lors de la 2e saison de la WPL à la gamescom. Pour le reste, on peut parler de notre cinquantaine de podiums dans les coupes Go4WoT. Ceci montre que nous sommes une équipe avec une longue histoire.

Parlez-nous un peu de vos joueurs. Pourquoi jouent-ils à World of Tanks ?

Nous sommes une équipe dans laquelle la différence d'âge est importante : le plus jeune d'entre nous a 16 ans, le plus vieux, deux fois plus âgé. Mais ça n'est pas grave, lorsqu'on joue, on crée une équipe et on donne tout ce qu'on a. La plupart d'entre nous jouent à World of Tanks parce que la compétition et les sports électroniques nous intéressent, et Wargaming.net en est un fournisseur. Ils ont créé le jeu qui nous permet de développer notre passion et de passer de bons moments.

Combien de temps vous entraînez-vous ou jouez-vous par semaine ? À quels modes de jeu jouez-vous ?

Nous tentons de nous entraîner autant que possible, mais évidemment, il arrive que trouver un créneau commun soit difficile, donc nos entraînements ne sont pas réguliers. Mais quand il faut se préparer pour les événements hors-ligne, nous faisons de notre mieux pour être au meilleur de notre forme, principalement en nous entraînant en format 7 contre 7.

Quelles sont vos tactiques, chars et cartes préférés ?

Les cartes sur lesquelles nous sommes les plus à l'aise sont celles sur lesquelles ont été disputées les coupes Go4WoT depuis le début et donc sur lesquelles nous avons joué le plus de matchs. Nos tactiques et notre composition dépendent de la carte sur laquelle nous jouons. Sur des cartes « ouvertes » nous utilisons plus de chars légers et moyens tandis que sur des cartes « urbaines », nous utilisons généralement des chars lourds. Avant le match, chacun sait quels chars seront utilisés : nous avons des spécialistes des chars lourds, des chars légers et des éclaireurs. 

Que faites-vous de votre temps libre lorsque vous ne jouez pas à World of Tanks ?

Tous les membres de notre équipe vaquent à leurs occupations : travail, études, des choses que tout le monde fait. Lorsqu'on combine ça avec notre passion pour les jeux, il ne reste pas beaucoup de temps pour d'autres choses. Mais pour nous, la possibilité de participer à des tournois en vaut la chandelle, malgré le temps nécessaire pour se préparer.

Que pensez-vous de vos chances ? Pensez-vous pouvoir remporter la finale ?

D'après moi, tout est possible dans les phases finales. Pour les événements hors ligne, le plus important est un mental fort, l'esprit d'équipe et la préparation. Il n'y a pas de place pour les erreurs, il faut être concentré dès le premier match. Et je pense qu'on peut gagner si on joue à notre meilleur niveau dès le début et que tout se passe comme prévu. Lors de la deuxième saison, nous sommes passés tout près de la victoire. À nous de prendre notre revanche sur les équipes russes.

 Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter ?

Nous aimerions remercier tous nos fans et les encourager à nous soutenir lors de l'événement hors-ligne. Croisons les doigts, les Evil Pandas arrivent !

 

C'est tout pour les pandas ! D'autres interviews sont prévues pour bientôt.

Fermer