Attention !
L'article que vous regardez est dans l'ancien format du site. Il peut y avoir des problèmes de représentation avec certaines versions du navigateur.

Fermer

Troisième Campagne : annonce de la troisième phase

Guerriers de clans,

Les feux de l'Enfer de Verdun s'éteignent peu à peu. Le moment est venu de vous préparer pour la dernière phase de la Troisième Campagne : la Chute des Empires !

Règlement de la troisième phase : la Chute des Empires

1. Règles générales de la troisième phase de la Troisième Campagne

1.1. La troisième phase de la Campagne sur la carte globale s'intitule Chute des Empires et aura lieu du 9 décembre à 11 h au 17 décembre à 10 h (heure de Paris).

1.2. Les véhicules jusqu'au rang X compris peuvent participer à cette étape.

1.3. Le pillage et les révoltes seront activés.

1.4. À partir du 9 décembre à 11 h, le mode « redistribution du monde » sera actif :

  • Toutes les provinces seront disponibles pour un débarquement.
  • L'espionnage/contre-espionnage sera activé.
  • Les révoltes seront désactivées.
  • Le nombre maximum de demandes pour un débarquement sera fixé à 32.
  • Si durant le tournoi de débarquement une bataille contre le possesseur d'une province s'achève sur un match nul, la province reviendra au clan des attaquants.

1.5. La carte ne sera pas effacée après la deuxième phase, les clans conserveront donc leurs provinces.

1.6. Le mode redistribution du monde se terminera le 10 décembre à 11 h (heure de Paris). Après quoi, le règlement de la Chute des Empires entrera en vigueur :

  • Les révoltes seront activées.
  • La probabilité de révoltes sera augmentée de manière significative.
  • Le nombre maximum de demandes pour un débarquement sera fixé à 64.

1.7. Le dernier tour de la Troisième campagne aura lieu le 17 décembre à 10 h (heure de Paris).

1.8. Durant la Troisième campagne, un clan peut changer de carte ou quitter totalement la carte de campagne. Dans ce cas, le clan perdra toutes ses provinces sur la carte qu'il quitte, mais ses points de notoriété demeureront intacts.

1.9. Lorsqu'un clan quitte une carte, tous ses jetons et son quartier général sont retirés de la carte et placés dans la réserve. Les jetons et le quartier général retirés de la carte seront à nouveau disponibles à l'issue d'une période de 24 heures. Les jetons qui se trouvent dans la réserve seront déployés sur la carte globale durant le tour suivant le départ.

2. Objectifs principaux de la troisième phase

2.1. Au cours de la troisième phase, les clans peuvent obtenir des bonus sur leur nombre de points de notoriété de deux manières : en augmentant le nombre de provinces qu'ils possèdent ou en combattant des clans qui ont plus de provinces qu'eux.

2.2. Le coefficient du match G (voir la formule de calcul), dans la troisième phase de la campagne, dépend du nombre de provinces possédées par votre clan et de la différence entre ce nombre et le nombre de provinces possédées par les clans adverses.

G = 1 + (N1 + N2 / N1) × 0,25

N1 : nombres de provinces possédées par un clan (si un clan ne possède aucune province, alors N1 = 1) ;

N2 : nombres de provinces possédées par le clan ennemi (si le clan ne possède aucune province, alors N2 = 1) ;

2.3. Le coefficient G résultant de la formule est arrondi à la première décimale.

2.4. Le coefficient G est calculé en fonction de la situation au tour actuel, avant que la possession des provinces ne se modifie.

Exemple :

Le clan K1 ne possède que la province P1. Le clan K2 possède 3 provinces : P2, P3 et P4 Le clan K1 attaque K2 sur la province P2, remporte une bataille et devient le nouveau propriétaire de la province au tour suivant. Durant le tour actuel, K2 est toujours le possesseur de la province, donc le multiplicateur de points de notoriété sera calculé de la manière suivante :

  • Lors de la détermination du nombre de points de notoriété attribués aux joueurs de K1, le multiplicateur G est calculé suivant la formule suivante :
    N1 = 1, N2 = 3
    G = 1 + (1 + 3/1) × 0,25 = 1 + 4 × 0,25 = 2
  • Lors de la détermination du nombre de points de notoriété attribués aux joueurs de K2, le multiplicateur G est calculé suivant la formule suivante :
    N1 = 3, N2 = 1
    G = 1 + (3 + 1/3) × 0,25 = 1 + 3,3 × 0,25 = 1,8

Ainsi les points de notoriété des joueurs de K1 seront calculés sur la base du multiplicateur G = 2 et ceux des joueurs de K2 à l'aide du multiplicateur G = 1,8.

3. Objectifs additionnels de la troisième phase

3.1. Invasion : un clan qui remporte la victoire sur un autre en possédant au minimum 3 provinces remportera 10 % de points de notoriété supplémentaires pour la bataille (coefficient Z = 1,1 dans la formule de calcul).

3.2. De la première phase à la fin de la troisième campagne, les joueurs peuvent accomplir des missions de débarquement. La liste complète de ces missions et les règles qui les régissent figurent dans le règlement général de la Troisième campagne.

3.3. De plus, tout au long de la campagne, les joueurs peuvent remplir des missions secondaires et des missions spéciales, dont la liste est disponible dans le Règlement général.

La Chute des Empires : contexte historique

À la fin de la Première Guerre mondiale, quatre empires avaient cessé d'exister : les empires russe, allemand, ottoman et austro-hongrois.

Au cours de la révolution de Février 1917, la monarchie est renversée en Russie. Ont suivi la révolution d'Octobre en 1917 et la guerre civile russe entre 1918 et 1921, durant lesquelles l'empire s'est totalement effondré. Le territoire de l'ex-Empire de Russie a été divisé en environ 80 états qui n'ont pas fait long feu. En 1924, la majeure partie de ce territoire était unifiée sous la forme de l'URSS.

En conséquence de la défaite de l'Allemagne au cours de la Première Guerre mondiale, ses colonies furent occupées, puis partagées entre les différents pays victorieux. Le 9 novembre 1918, une révolution débuta en Allemagne, ayant pour résultat la destitution de la monarchie et la création de la République de Weimar.

La défaite de l'Empire Ottoman dans la Première Guerre mondiale et l'occupation d'Istanbul et Izmir ont mené à la naissance du mouvement nationaliste turc. La guerre d'indépendance turque, qui eut lieu de 1919 à 1923, s'acheva sur la victoire des Turcs. Sous l'égide d'un traité de paix, la Turquie perdit le contrôle de l'Arabie, de l'Égypte, du Soudan, de la Tripolitaine, la Cyrénaïque, la Mésopotamie, la Palestine, la Transjordanie, le Liban et la Syrie, des îles de la mer Égée et d'autres régions encore. Le 1er novembre 1922, le sultanat fut aboli et le 29 octobre 1923, la Grande Assemblée nationale de Turquie annonça l'instauration de la République de Turquie. Le 3 mars 1924, le califat fut aboli à son tour.

En 1918, la crise économique, ainsi qu'une situation difficile sur le front et l'effondrement de l'Empire russe voisin ont entraîné la désintégration de l'Empire d'Autriche-Hongrie. Le 6 novembre, l'Autriche-Hongrie cessa d'exister et la république fut proclamée. Sur le territoire de l'ancien empire, plusieurs États firent leur apparition : la Tchécoslovaquie, la Pologne et la république d'Autriche-Hongrie. D'autres régions encore rejoignirent la Roumanie, la Yougoslavie ou encore l'Italie.

 

La fin est proche, commandants : un dernier effort !

Fermer