En développement

 Dernière mise à jour le 26 juin 2015

Toutes les informations contenues dans cette page sont susceptibles d'être modifiées

La version de jeu actuelle est la version 9.8 ; vous pouvez consulter les notes de version complètes la concernant sur la page dédiée. De nouvelles informations concernant la prochaine mise à jour de World of Tanks seront ajoutées à cette page lorsqu'elles seront disponibles. Pour plus de détails sur les prochaines nouveautés et améliorations sur lesquelles notre équipe travaille, restez à l'affût de nos vidéos de la section Journal des développeurs.

 

Nouveautés dans World of Tanks
  • Nouvelles fonctionnalités
  • Nouveaux chars premium
    • FV201 (char lourd britannique de rang VII)
    • IS-3 Autoloader (char lourd soviétique de rang VIII)
    • Kanonenjagdpanzer (chasseur de chars allemand de rang VIII)
    • M4A1 Revalorisé
    • Tiger I (char lourd japonais de rang VI)
    • T-28 (F-30) (char moyen soviétique de rang IV)
    • Object 777 (char lourd soviétique de rang X)
    • Rhm. Skorpion (chasseur de chars allemand de rang VIII)
  • Nouveaux chars standards
    • Mäuschen (char lourd allemand de rang IX)
    • Spähpanzer 1C (char léger allemand de rang VII)
  • Nouveaux modèles en HD
    • AMX 50 100
    • Churchill VII
    • M46 Patton
    • Type 59
    • T-62A
    • T110E3
    • Churchill VII
    • Type 62
    • Conqueror
    • T23E3
    • M6A2E1
    • FCM 50 t

 

 

Nouvelles fonctionnalités

  

La vidéo est en anglais. Cliquez sur l'icône dans la barre sous la vidéo pour activer les sous-titres.

 

Nouveaux chars premium

 

Nouveaux chars standards

Nous avons aussi une surprise pour vous : nous implémenterons bientôt un nouveau véhicule qui remplacera le char lourd allemand de rang IX actuel, le VK 45.02 (P) Ausf. B. Le nouveau char est appelé Mäuschen, et nous avons travaillé dur pour le rendre absolument sensationnel.

Malgré le fait que cet engin n'ait vécu que sur le papier, nous avons souhaité le présenter comme s'il avait passé le stade d'esquisse et qu'il avait été piloté, mené au combat et exploité. Cette idée est transmise par le métal rouillé, les dégâts visibles, la peinture qui s'écaille, les gouttes d'huile et d'essence et la poussière.

Une attention particulière a été portée au type de métal dont le char est constitué, et donc aux textures. Ce char a été assemblé à partir d'épaisses feuilles de blindage laminé intercalées avec des éléments moulés et matricés ; parmi tous ces éléments fabriqués spécialement, le canon en acier fraisé se distingue remarquablement. Lorsque vous créez un char, il est important de savoir, ou au moins d'imaginer, comment il aurait été fait.Même si le char en question n'a jamais été réalisé en acier et en boulons, sa méthode de production aurait forcément été similaire à celle de l'ingénierie allemande typique. Il aurait donc selon toute probabilité comporté de larges incisions entre les plaques, des soudures multipasses, des marques de fraisages ainsi que divers défauts de moulage.

 

Nouveaux modèles en HD